10 choses à éviter de faire avec le vin

10 choses à éviter de faire avec le vin

Les amateurs de vin le savent, choisir et déguster un vin n'est pas un exercice si simple. Il ne suffit pas de choisir une bouteille au hasard et de la déboucher quand bon vous semble. La dégustation de vin est tout un art, et débute dès le choix de la bouteille de vin. Découvrez alors les 10 choses à éviter avec le vin, de l'achat jusqu'à la dégustation.

 

Choisir le vin selon de mauvais critères

En général, lorsqu'on souhaite acheter du vin sans avoir de connaissance particulière en œnologie, on se réfère à des idées reçues qui peuvent nous guider vers les mauvais choix.

  • Le vin le plus cher n'est pas forcément le meilleur : il ne suffit pas d'acheter les bouteilles de vin les plus onéreuses pour vous assurer un vin de qualité. Et à l'inverse, la bouteille la moins chère du rayon n'est pas forcément un vin médiocre. Mieux vaut faire confiance à un amateur de vin ou aux récompenses des vins pour trouver le meilleur rapport qualité-prix ;
  • Les grands vignobles français ne sont pas les seuls à proposer de bons vins : bien sûr, un vignoble célèbre est une valeur sûre quand on a peur de se tromper, mais les petits vignobles français proposent également d'excellents vins ;
  • Les vieux vins ne sont pas toujours les meilleurs : tous les vins sont différents, et si certains ont un bon potentiel de garde, comme les vins rouges, d'autres se boivent plutôt jeunes, comme les vins rosés.

 

Déguster les vins sans aucune logique de dégustation

Si vous comptez déguster plusieurs vins durant un repas, l'erreur fatale serait de ne pas respecter l'ordre de service. En effet, les vins doivent être dégustés selon une certaine logique, pour assurer un bon équilibre gustatif tout au long du repas.

Ainsi, il est recommandé de débuter avec des vins légers et frais, avec une faible teneur en sucre. Cela permettra de préserver vos papilles pour la suite du menu, et ne pas les saturer dès l'apéritif. La complexité et la structure du vin s'intensifieront au fur et à mesure des plats.

De la même manière, on évite de servir une bonne bouteille d'exception dès l'entrée, et gardez-la pour accompagner le plat principal, ou pour finir en apothéose avec le dessert.

D'une manière générale, on commence par des vins acides et légers, pour aller vers des vins plus sucrés et plus forts.

 

Ne pas servir le vin à la bonne température

Si vous entendez si souvent que la température du vin à son importance, c'est qu'elle a une influence directe sur les arômes du vin. Trop froid, les saveurs seront gommées. Trop chaud, le vin semblera plus alcoolisé, plus insipide et moins structuré.

Il s'agit alors de trouver la température idéale pour chaque vin, en fonction de sa couleur :

  • 15 à 18 °C pour les vins rouges ;
  • 10 à 14 °C pour les vins blancs et les vins rosés.

La subtilité va plus loin, et la température idéale dépend même des vins. Il suffit alors de se référer à l'étiquette de la bouteille de vin, qui mentionne toujours la température de service idéale.

 

Ne pas aérer le vin

Pour qu'un vin puisse libérer totalement ses arômes et qu'il s'assouplisse, il doit être décanté. Autrement dit, il faut lui laisser du temps au contact de l'air pour s'oxygéner. Pour cela, il faut alors placer le vin en carafe quelque temps avant le service, sans jamais dépasser 2 heures.

Mais il existe, là encore, une petite subtilité, et tous les vins n'ont pas besoin d'être décantés. En effet, cela s'adresse surtout aux vins jeunes, qui ont une ossature complexe et riche, ou aux vins rouges tanniques.

 

Oublier l'accord mets et vins

Il n'y a pas de meilleur moyen, pour sublimer un vin, que de le servir avec le bon plat. De la même manière, déguster un vin avec un plat qui n'est pas adapté peut gâcher la dégustation. L'accord met et vin a donc toute son importance, et fait partie des secrets du vin.

On évite alors les vins doux et légers avec des plats très forts en goût, au risque de voir le vin disparaître sous les arômes marqués. À l'inverse, on ne sert pas un vin de caractère avec un plat doux. L'idée est de trouver l'équilibre parfait entre les saveurs et l'intensité des sensations, afin que chacun sublime l'autre, sans jamais prendre le dessus.

 

Stocker le vin dans de mauvaises conditions

Le vin est un produit vivant très fragile, qui est sensible à la lumière, à l'humidité, aux variations de température et aux vibrations. Il faut alors pouvoir conserver vos bouteilles de vin dans les meilleures conditions, et pour cela, rien ne vaut la cave à vins.

Ensuite, il est important de comprendre que tous les vins ne sont pas aptes à vieillir, comme c'est le cas, par exemple, de la majorité des vins rosés. En revanche, d'autres ont besoin de temps pour développer toute la complexité de leurs arômes. Il faut donc faire attention à l'âge des vins et à leur potentiel de garde, pour toujours les servir à maturité.

 

Ne pas respecter le cérémonial du service du vin

La dégustation de vin est tout un art, et cela commence par le service. Pour profiter pleinement de la qualité des vins, il faut pouvoir les servir dans un verre à vin adapté, et à la bonne température.

Il est alors impératif de choisir un verre à pied, idéalement incolore pour apprécier la robe du vin, avec un col légèrement resserré vers le haut, pour capturer parfaitement les arômes et senteurs du vin.

Enfin, le verre doit être rempli au tiers, afin de pouvoir le faire tourner pour l'aérer, et lui offrir un contact suffisant avec l'air.

 

Ne pas savoir tenir son verre à vin

Si un verre à vin dispose d'un pied, c'est pour une raison précise : cela permet au dégustateur de tenir le contenant sans entrer en contact avec la partie qui contient le vin. Le but est alors de laisser la possibilité d'observer la robe du vin, mais cela évite surtout de réchauffer le vin au contact des mains.

Il est donc conseillé de tenir le verre à vin par le pied, éventuellement par la base, sans jamais placer les mains en coupe autour du verre.

 

Déguster bien trop vite

L'art de la dégustation du vin répond à un rituel qui passe par différentes phases. De l'analyse visuelle à l'examen olfactif, et jusqu'à l'analyse gustative, l'amateur de vin doit prendre son temps pour déceler toutes les subtilités de la cuvée dégustée.

Prenez le temps alors d'observer, de sentir et de goûter, en oubliant, bien sûr, le chewing-gum ou le lavage de dent juste avant la dégustation.

 

Ne pas prendre de plaisir

Le rituel de la dégustation de vin semble particulièrement protocolaire, mais il ne doit pas vous faire oublier votre objectif principal : vous faire plaisir ! Inutile d'être un fin connaisseur et d'appliquer les consignes à la lettre pour vous régaler et passer un bon moment. D'ailleurs, la perception du vin reste très personnelle, et chacun est libre de pouvoir ressentir ses émotions et sensations sans tout intellectualiser.

 

Il existe de nombreuses petites astuces qui permettent de savourer pleinement toute la subtilité d'une bonne bouteille de vin. Pour vous initier et connaître les bons gestes, rendez-vous au domaine de Berne pour une initiation à la dégustation de vin.


Notre sélection de vins du moment

Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Promo -34%
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 138 €Prix réduit91 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceUltimate Provence
119,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75cl
Plus d'infos