Livraison offerte dès l'achat de 12 bouteilles en France métropolitaine. Livraison OFFERTE dès l'achat de 5 cartons au sein de L'union Européenne

À quelle température servir du vin ?

Tout le monde sait que le vin ne se sert pas à n’importe quelle température. Mais savez-vous pourquoi ? Et savez-vous à quelle température servir du vin ?

 

Température : quelle est son incidence sur le vin ?

L’obtention d’un vin se produit à travers plusieurs réactions chimiques subtiles et fragiles. L’équilibre chimique du vin peut alors à tout moment être perturbé, et avoir des conséquences sur les qualités gustatives et olfactives du breuvage.

La température fait partie des éléments qui peuvent venir perturber l’équilibre parfait du vin. Une température insuffisante va agir sur les tanins, et relever l’acidité et l’amertume du vin. À l’inverse, une température trop haute va augmenter l’alcool et inhiber les arômes. Il faudra alors trouver la température parfaite pour ouvrir les tanins, et révéler tous les arômes.

La température de dégustation dépendra essentiellement du cépage (plus ou moins acide et tannique). Il faudra alors prendre en compte la complexité du vin, son équilibre et sa structure, pour déterminer la température de service du vin idéale.

 

À chaque vin sa température de service

Pour servir un vin à la bonne température, il faut avant tout prendre en compte le type de vin. Vin rouge, vin blanc et vin rosé ne se dégustent pas dans les mêmes conditions.

Les vins rouges

Les vins rouges ont une forte teneur en tanins, et doivent donc se servir à une température plus élevée que tous les autres vins. Si on conseille de boire le vin rouge entre 15 et 16 °C, on peut même monter jusqu’à 17 à 19 °C pour les vins rouges les plus complexes et charpentés. Enfin, face à une bouteille de vin rouge fort en alcool, un service à 15 °C sera conseillé, afin que l’alcool ne soit pas trop accentué.

Rappelons que lors de la mise en carafe, pour la décantation, le vin rouge peut prendre jusqu’à 2 degrés. Ce paramètre est à prendre en compte pour le service.

Les vins blancs et rosés

À servir plus frais, le vin blanc et le vin rosé doivent être à une température parfaite pour souligner l’acidité, les arômes, voire l’amertume. Les vins rosés et blancs minéraux devront donc être servis à une température moyenne de 12 à 14 °C, tandis que les vins secs devront être servis plus frais, à une température comprise entre 10 et 12 °C. Enfin, les vins liquoreux ou moelleux se savourent encore plus frais, à 8 ou 10 °C. 

Les producteurs du domaine de Berne conseillent, par exemple, de consommer un  verre de vin rosé Château de Berne ou Terre de Berne à une température moyenne de 12 °C.

Les champagnes

Du côté des vins effervescents, une température comprise entre 8 et 10 °C permettra de dégager les arômes. Le bouchon de votre bouteille de champagne saute, et une mousse jaillit dès l’ouverture ? La température était probablement trop élevée, et du gaz carbonique s’était alors accumulé dans le goulot.

 

Conserver un vin à bonne température : l’équipement à avoir

Pour servir un vin à la bonne température, il est essentiel de le conserver dans les meilleures conditions. Avant le service dans des verres adaptés, la cave reste l’idéal, et le réfrigérateur est intéressant pour les vins blancs et rosés. Une fois à table, le seau à glace est une excellente solution, mais attention à ne pas faire subir des variations de température trop franches au vin.

 

Vous connaissez désormais toutes les recommandations pour servir le vin dans les meilleures conditions, et ainsi préserver toutes ses qualités gustatives. Faites le test, vous pourrez être surpris !