Tout savoir sur la région viticole du Beaujolais

Tout savoir sur la région viticole du Beaujolais

Très connue pour son célèbre Beaujolais Nouveau, la région viticole du Beaujolais est souvent sous-estimée. Bien au-delà de ce vin mythique, mais peu qualitatif, au fameux « goût de banane », les vignobles beaujolais produisent également des vins fruités pleins d’élégance. Le Château de Berne part à la découverte du Beaujolais et de ses vignes.

 

L’histoire du vignoble du Beaujolais

Comme dans la plupart des régions viticoles de France, le vignoble du Beaujolais a vu le jour durant la conquête de la Gaule par les Romains. Dès 59 avant J.-C., nous retrouvons alors les premières traces de la viticulture beaujolaise. Il faut dire que sa situation, au cœur des axes de communication, a grandement contribué au développement des vignes et à l'exportation des vins.

Après la chute de l’Empire romain, ce sont les moines du Moyen-âge qui ont repris la culture de la vigne dans le Beaujolais, ce qui a permis d’intensifier l’activité agricole et faire naître de nouveaux vignobles.

L’arrivée du chemin de fer, au XIXème siècle, a fait connaître le vin du Beaujolais, qui voyage désormais jusqu’à Paris, où la fraîcheur de ce vin « nouveau » séduit beaucoup. Et malgré la crise du phylloxera, les vignobles ont pu être sauvés grâce à la greffe de plants américains, et continuer de croître pour devenir les vignobles du Beaujolais que nous connaissons aujourd’hui.

La réputation de la région viticole est quelque peu ternie par le Beaujolais Nouveau et les vins peu qualitatifs issus de vignobles à fort rendement, mais la viticulture connaît de nombreuses mutations, et les vignerons se concentrent désormais sur la production de vins de qualité, plutôt que sur la quantité.

 

La géographie du vignoble du Beaujolais

Situé entre les deux grandes régions viticoles de la Bourgogne et du Rhône, le vignoble beaujolais comprend 23 000 hectares de vignes, sur une surface de 55 km de long et 22 km de large.

Au nord du Beaujolais, on retrouve les plus grands crus, cultivés sur des sols granitiques qu’on appelle le « Granite de Fleurie ». Au sud, les sols sont composés de schiste, tandis qu’au centre, dans la région des pierres dorées, ce sont plutôt des sols calcaires qui profitent à la vigne.

Côté climat, le Beaujolais a des étés très chauds, grâce aux influences du climat méditerranéen, mais une température moyenne de 11 °C, grâce aux influences du climat semi-continental et du climat océanique.

 

L’encépagement en Beaujolais

Le Beaujolais concentre la quasi-totalité de ses vignes à deux cépages majeurs :

  • Le gamay noir (97 % du vignoble beaujolais), un cépage rouge qui permet de donner des vins rouges fruités et épicés, et des vins rosés très parfumés ;
  • Le chardonnay, un cépage blanc plus confidentiel, qui permet de produit des vins blancs et des vins effervescents. Son expression varie grandement selon le terroir, ce qui lui permet d’offrir des vins blancs très variés.

D’autres cépages sont autorisés dans le Beaujolais, mais restent très rares : le pinot noir, le pinot gris, le melon blanc et l’aligoté blanc.

 

Les appellations de la région viticole du Beaujolais

Les vins du Beaujolais se distinguent par 3 types d’appellations différentes.

L’AOC Beaujolais

Cette appellation est la plus grande de la région et concerne pas moins de 96 villages, la plupart situés sur la partie sud du vignoble. On trouve une grande diversité de qualité de vin en AOP Beaujolais. Une hétérogénéité que l’on doit essentiellement aux différents terroirs, qui rendent le mûrissement du raisin plus ou moins complexe.

L’AOC Beaujolais Villages

Cette appellation propose généralement des vins plus qualitatifs que l’AOC Beaujolais. Elle concerne les vins de 38 villages. Parmi eux, 30 ont le droit de faire apparaître le nom de leur village sur l’étiquette de la bouteille de vin. La majorité des vins en AOC Beaujolais Villages sont issus de vignes cultivées sur sol schisteux ou graniteux, offrant ainsi des notes minérales caractéristiques.

Les crus du Beaujolais

Dans le nord du Beaujolais, on trouve également 10 crus beaujolais en vin rouge :

  • L’AOC Saint-Amour, avec d’une part, un vin fruité et léger, et d’autre part, un vin épicé
  • L’AOC Juliénas, avec des vins rouges fruités et floraux ;
  • L’AOC Chenas, avec des vins plus rares, boisés, floraux et soyeux ;
  • L’AOC Moulin-à-vent, le « roi du Beaujolais », avec des vins tanniques et complexes ;
  • L’AOC Fleurie ; la « reine du Beaujolais », avec des vins rouges aromatiques et légers ;
  • L’AOC Chiroubles, avec un vin rouge frais ;
  • L’AOC Morgon, avec un vin de garde aux arômes de fruits rouges et de pêche ;
  • L’AOC Régnié, avec un vin à boire jeune, avec des notes de framboise, de cerise et de cassis ;
  • L’AOC Brouilly, avec un vin rouge méridional à boire jeune ;
  • L’AOC Côtes de Brouilly, avec un vin rouge minéral.

 

Longez la vallée du Rhône pour découvrir les vignobles du coin, et arrêtez-vous quelques instants dans la région viticole du Beaujolais, pour savourer la grande diversité des vignobles et des vins.




Notre sélection de vins du moment

Rosé 2020 IGP MéditerranéeDu KIF
51 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -18%
Rosé 2020 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
Prix régulier 59,40 €Prix réduit49 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -36%
Blanc 2016 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 117 €Prix réduit75 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Nouveau produit
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
59,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos