LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE DÈS 79€ D'ACHAT | BELGIQUE & ALLEMAGNE DÈS 200€ D'ACHAT

Qu’est-ce qu’un Cru Classé ?

Lorsqu’on veut choisir un bon vin, on se fie souvent aux appellations, aux récompenses, et aux diverses mentions portées sur l’étiquette. Parmi toutes ses informations, savez-vous vraiment ce qu’est un cru classé ? Voyons comment définir un cru classé dans le vin.

 

Définition du Grand Cru Classé

Depuis de nombreuses années, les vins font l’objet de différents classements. Le plus connu d’entre eux est certainement celui qui vise à déterminer les Grands Crus Classés de France. Souvent organisé par des syndicats de vignerons, ou des négociants en vins, le classement des vins permet de déterminer les meilleurs vins classés, avec un fonctionnement proche de celui des remises de médailles lors de concours.

Le Grand Cru Classé a la particularité de prendre en compte les producteurs, et non les villages. Ce sont ainsi des châteaux, des domaines ou des lieux-dits qui font l’objet d’un classement. Le plus célèbre est très certainement le classement de 1855 des vins de Bordeaux, qui comprend, entre autres, le Château Margaux, le Château Mouton Rothschild, le Château Lafite Rothschild, le Château Haut Brion pour les vins rouges, et 27 crus des appellations de Sauternes et de Barsac pour les vins blancs.

Le Grand Cru Classé est finalement une sous-catégorie des AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).

 

Grand Cru Classé : à ne pas confondre avec les autres crus

Si le Grand Cru Classé met à l’honneur un producteur, la notion de cru est plus vaste, et peut aussi bien concerner un vignoble ou une appellation.

Quand le cru fait référence à un vignoble précis

Il n’est pas rare de voir, sur l’étiquette d’une bouteille de vin, la mention « Grand Cru » ou « Premier Cru » à côté du nom de l’AOC. Ici, la notion de cru sert à préciser davantage la zone spécifique de production du vin et son terroir.

Quand le cru renvoie à une appellation

Dans certaines régions de France, les crus font référence à un vignoble précis par rapport au reste du pays. On peut ainsi retrouver les crus du Rhône, pour parler de l’ensemble des appellations que l’on retrouve dans la région.

Les Crus de Champagne

Du côté de la Champagne, la notion de Cru est toute particulière, puisqu’elle renvoie à des communes entières. Bien que la mention soit obsolète depuis la création de l’AOC Champagne en 1989, on continue de la voir sur les étiquettes des bonnes bouteilles de Champagne.

 

Les crus classés Côtes de Provence

Arrêtons-nous dans le Sud de la France, à la découverte de l’histoire des 18 Crus Classés des Côtes de Provence.

L’histoire du cru classé Côtes de Provence

L’histoire des Crus Classés Côtes de Provence commence en 1895, à l’initiative de plusieurs vignerons propriétaires du Var qui souhaitaient se regrouper et se soutenir pour promouvoir leurs propriétés et leurs vins, et en améliorer la réputation. C’est donc en 1947 que les vins de Provence ont pu profiter du titre de Cru Classé, et ce malgré les revendications des producteurs bordelais, jusqu’alors seuls détenteurs de ce titre honorifique.

Ainsi, 23 domaines ont été sélectionnés sous la tutelle de l’Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), après une étude scrupuleuse de leur savoir-faire et leur terroir. Ces domaines et châteaux obtiendront alors, en 1955, le titre de « Cru Classé », avant que 5 d’entre eux ne le perdent au fil des années.

Cette démarche active et innovante aura permis aux vins de Provence, par la suite, d’obtenir le statut de Vin de Qualité Supérieur en 1951, puis l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC Côtes de Provence) en 1977.

La démarche ne s’arrêtera pas là :

  • Dans les années 90 un club regroupant les vignobles Crus Classés de Provence sera créé pour promouvoir la tradition et le savoir-faire ;
  • Dans les années 2000, un club des Crus Classés des Côtes de Provence est officiellement formé par 14 domaines et châteaux ;
  • En 2005, une Charte d’Excellence est signée par ces domaines ;
  • En 2006, 8 vignerons des Crus Classés des Côtes de Provence vont imaginer la route des vins de Provence.

 

Les 18 domaines Crus Classés des Côtes de Provence (1955)

Bien que le classement des vins de Provence date de 1955, l’histoire perdure aujourd’hui, et on retrouve toujours les mêmes 18 domaines et châteaux profitant du titre de « Cru Classé ».

  • Le Domaine du Jas d'Esclans, à la Motte ;
  • Le Château Sainte Roseline, aux Arcs sur Argens ;
  • Le Château Roubine, à Lorgues ;
  • Le Château de Saint Martin, à Taradeau ;
  • Le Château de Selle, à Taradeau ;
  • Le Domaine de Saint Maur, à Cogolin ;
  • Le Château de Brégançon, à Bormes les Mimosas ;
  • Le Domaine du Noyer, à Bormes les Mimosas ;
  • Le Domaine de la Croix, à la Croix-Valmer ;
  • Le Château Minuty, à Gassin ;
  • Le Château du Galoupet, à La Londe les Maures ;
  • Le Clos Mireille, à La Londe les Maures ;
  • Le Château de Mauvanne, aux Salins d'Hyères ;
  • Le Domaine de l'Aumérade, à Hyères ;
  • Le Domaine de la Clapière, à Hyères ;
  • Le Clos Cibonne, Le Pradet ;
  • Le Domaine de Rimauresq, à Pignans.


Bien que le monde du vin ait considérablement changé depuis, et que la sélection des 18 domaines soit sujette à controverse aujourd’hui, le classement de 1955 ne prévoit à ce jour aucune révision. Pour que celui-ci puisse profiter d’une mise à jour, il faudrait alors l’annuler et faire un nouveau classement. Un projet jusqu’alors jamais envisagé. Pourtant, de nombreux domaines des Côtes de Provence mériteraient, à ce jour, le titre de cru classé.