Les différentes étapes de production du vin

Les vignobles français font la fierté du pays, et chaque année des millions de bouteilles de vin sont vendues à travers le monde. Mais savez-vous réellement comment on fait du vin ? Découvrez les 8 étapes de production du vin.

 

Vigne et cépage : la culture du raisin

Toute production de vin commence par une culture de la vigne. De nombreux critères déterminent les caractéristiques et la qualité du vin :

  • Le cépage, autrement dit l’espèce de vigne cultivée ;
  • Le terroir, dont le climat, la nature du sol, ou encore l’alimentation en eau déterminent la typicité du vin ;
  • Les traitements utilisés, qui peuvent être très limités dans le cadre d’une agriculture biologique, ou au contraire à base d’engrais chimiques de synthèse…

 

Le type de vendange

Les vendanges peuvent se faire de manière traditionnelle, avec un ramassage à la main, ou en vendange mécanique, avec une machine agricole. Selon la technique, le fruit sera plus ou moins abîmé, et trié différemment.

Les vendanges ont généralement lieu en fin d’été, mais certains domaines optent pour des vendanges tardives, qui ont lieu environ 1 mois après et permettent de pousser les raisins à maturité.

 

La fermentation alcoolique

Une fois ramassés et triés, les raisins sont déposés dans une cuve en bois, en inox, ou en béton, où ils vont subir le processus de fermentation alcoolique. Le processus dure 8 à 10 jours, et permet de transformer le sucre du raisin en alcool, grâce à un contrôle minutieux de la température et un brassage régulier.

 

La macération

Le vin en préparation passe ensuite à l’étape de macération. Sa durée dépendra du vin à macérer : quelques heures pour le vin rosé, et jusqu’à 20 jours pour le vin rouge. Durant ce processus, les tanins, les arômes et la couleur de la peau et de la pulpe du raisin vont se transmettre au jus, qui devient progressivement du vin.

 

L'écoulage

L’écoulage consiste à séparer le vin de goutte, ou vin jeune, du marc. Ce dernier, composé de la peau et des pépins du raisin, est ensuite pressé, pour obtenir du vin de presse, qui est bien plus puissant que le vin de goutte. On peut alors choisir la concentration en tanins du vin, en ajoutant plus ou moins de vin de goutte au vin de presse.

 

La fermentation malolactique

Vient ensuite l’étape de transformation de l’acide malique en acide lactique, avec une seconde fermentation, dite fermentation malolactique. Le vin contenu dans la cuve est alors chauffé, pour activer le développement des bactéries. Le but est ici de réduire l’acidité du vin, et lui apporter plus de souplesse.

 

L'élevage

Placé en cuve inoxydable ou en barrique, le vin repose ensuite plusieurs mois durant lesquels la structure et les arômes du vin évoluent. Durant l’élevage, le vin va alors s’adoucir, et ses arômes vont se complexifier.

 

L'embouteillage

Après avoir retiré le vin de la cuve, et ôté les lies grossières, on passe à la mise en bouteille. La bouteille de vin est alors fermée avec un bouchon, ou une capsule.

 

La fabrication de vin passe par de nombreuses étapes, dont certaines sont optionnelles. Les 8 étapes de vinification décrites ici restent obligatoires pour obtenir un vin de qualité.