Les Côtes-de-Provence rosés

Les Côtes-de-Provence rosés

L'appellation Côtes-de-Provence s'étend sur quelque 20.000 hectares répartis sur trois départements que sont le Var, les Bouches-du-Rhône et une commune dans les Alpes-Maritimes. Environ 350 caves particulières et 38 caves coopératives y produisent près de 900 hectolitres, ce qui représente 116 millions en équivalence de bouteille 75 cl. La production de Provence rosé est majoritaire avec 92 %, les vins rouges et les vins blancs se partagent chacun 4 %, et est l’une des régions qui produit les meilleurs vins.

 

Les Côtes de Provence sont formées de deux grands ensembles géologiques, le premier calcaire au nord et à l’ouest et le deuxième cristallin au sud et à l’est. L’ensemble de la zone ouest et nord des Côtes de Provence se constitue d’une alternance de collines et de barres calcaires.

 

Autre information que vous devez connaître sur les vins rosés, c’est la différence que l’on peut observer entre le vin rosé du vieux continent et le vin rosé du nouveau monde. La principale étant le style, le vieux continent étant plus attaché à la tradition et au terroir et donc, dont les méthodes de production restent quasiment les mêmes de génération en génération. France, Espagne, Italie, Bulgarie, Croatie, Chypre, Arménie, Géorgie, Autriche et Pologne en font partie. 

Les vins rosés du nouveau monde, quant à eux, sont plus imprévisibles du fait de la nature plus expérimentale concernant d’abord leur processus de vinification, mais également l’utilisation des cépages. États-Unis, Australie, Inde, Chine, Nouvelle-Zélande, Argentine, Chili et Afrique du Sud en sont les principaux acteurs.

Comment sont élaborés les vins rosés ?

Trois méthodes principales sont pratiquées pour la fabrication du vin rosé :

En premier lieu, la méthode dite traditionnelle. Elle consiste à pressurer les raisins pendant 24 à 72 heures, cela afin de séparer la peau, donnant sa couleur au rosé, du raisin.

En second lieu, le vin rosé de saignée. La couleur du rosé est issue aussi de la peau des raisins, mais avec cette méthode, les cuves de raisins rouges légèrement broyées sont « saignées » après quelques heures de macération, de sorte que le jus produise un vin rosé.

Enfin, la méthode uniquement utilisée en Champagne, car en règle générale interdite ailleurs, le mélange entre le vin rouge et le vin blanc.

Cela dit, le grenache, la syrah, le cinsault et le pinot noir, entre autres, sont les principaux cépages que l’on emploie pour l’élaboration des vins rosés.

Très présent de façon générale dans la Vallée du Rhône et en Provence, mais aussi en Espagne, le grenache est identifiable par son style puissant, riche et fruité. Il donne naissance à des vins rosés aux arômes de fraise et d’épices. À noter qu’il se marie très bien aux salades d’été, à des plats de légumes grillés ou encore à un des fruits de mer.

 

La syrah apparaît au XVIIIe siècle, sur les collines de l’Hermitage, dans les Côtes-du-Rhône. Elle apporte des senteurs fruitées, florales, épicées ou encore balsamiques. Accords mets et vins : avec des salades et viandes froides, un barbecue en saison, un poisson aux épices ou des tagines orientaux.

 

Provenant du Languedoc et du Rhône-Sud, le cinsault, quant à lui, déborde de saveurs florales et de baies. Il donne des vins rosés aromatiques, puissants et s’alliant particulièrement bien avec un plat de charcuteries ou encore du saumon fumé.

Le pinot noir, très répandu en France, est également très présent ailleurs dans le monde, comme en Nouvelle-Zélande. Il apporte un style délicat, élégant et raffiné aux vins rosés AOC Côtes-de-Provence. Il révèle des saveurs de cerise, de fraise et de zeste de citron, en accords parfaits avec un pavé de saumon ou une charcuterie telle que du saucisson cuit ou du jambon.

 

À propos des vins rosés AOC Côtes-de-Provence.

 

Les vins rosés du vignoble de Provence sont généralement élaborés à partir des mêmes assemblages utilisés dans l’élaboration des vins rouges. La majeure partie des vins rosés de Provence proviennent de grenache, de cinsault et de syrah. Cela dit, dans certaines dénominations géographiques d’appellation Côte-de-Provence, un certain nombre sont aussi élaborés avec du mourvèdre et du cabernet sauvignon.

Beaucoup moins connu, le tibouren est aussi utilisé dans certaines zones du vignoble de Provence. Les vins élaborés avec ce cépage ont la capacité de se marier aisément avec un aïoli ou encore du bœuf.

Dans les Provence rosés, nous retrouvons des arômes typiques de pamplemousse, de fruits rouges comme la fraise, la framboise, la cerise ou la groseille, mais également d’amande, de banane, de tilleul ou encore d’épices.

Accords mets et vins de Provence rosés.

 

Bien évidemment, les AOP et AOC Côtes-de-Provence, comme l’Ultimate Provence, s’allient avec des apéritifs, des entrées ou des plats principaux. Ils sont parfaits avec un grand choix de poissons grillés, de viandes grillées ou encore de légumes, mais il en va de même avec les tomates, les herbes fraîches, l’ail et les piments, et bien sûr la cuisine méditerranéenne et bien évidemment la cuisine provençale. Que vous choisissiez un vin blanc, un vin rosé ou un vin rouge, avec les AOC côtes-de-Provence, vous trouverez votre bonheur à coup sûr.

Notre sélection de vins du moment

Rosé 2020 IGP MéditerranéeDu KIF
51 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -18%
Rosé 2020 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
Prix régulier 59,40 €Prix réduit49 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -36%
Blanc 2016 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 117 €Prix réduit75 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Nouveau produit
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
59,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos