Le Côtes de Provence : un vin de terroir

Vin de terroir et vin de cépage sont deux spécificités bien différentes d’un vin. Quand l’un prend en compte la richesse du terroir, l’autre prend en compte la complexité du cépage. Découvrons alors en quoi le Côtes de Provence est un vin de terroir.

 

Qu’est-ce qu’un vin de terroir ?

Un vin de terroir se caractérise par le sol et le sous-sol sur lequel le raisin a poussé. En effet, chaque terroir a ses propres caractéristiques, qui font la spécificité du vin obtenu. Cela provient ainsi des conditions climatiques, du type de vent (chaud ou froid), de l’altitude, de l’exposition au soleil… Un producteur de vins de terroir laisse la nature agir, en limitant au maximum les interventions, que ce soit pour la viticulture ou pour la vinification.

Chaque type de sol permettra alors d’obtenir un vin de terroir différent, et la complexité du sous-sol fera toute l’originalité du vin. En effet, plus les racines de la vigne s’enfoncent profondément dans le sous-sol, plus elles s’imprègnent des particularités du terroir, et donnent un goût unique au vin.

Parmi les différentes particularités propres à chaque terroir viticole, nous pouvons retenir :

  • Les sols argilo-calcaires donnent des vins ronds et frais ;
  • Les sols granitiques offrent des vins minéraux, fins et élégants ;
  • Les sols siliceux permettent au vin de développer ses arômes, avec des notes florales subtiles ;
  • Les sols schisteux apportent de la dureté et de la couleur au vin…

Ainsi, un vin de terroir donne déjà une très belle indication sur le type de vin, ses arômes et ses subtilités, même si bien d’autres paramètres font l’unicité de chaque vin.

 

Vin de terroir et vin de cépage

Le vin de cépage se définit comme un vin issu d’un seul et unique cépage. Il se distingue alors des vins d’assemblage, où plusieurs cépages sont mélangés. Le cépage, quant à lui, représente tout simplement la variété de la vigne. Celui-ci produit alors un raisin très spécifique, qui donne des caractéristiques uniques et une identité propre aux vins.

Ici, la notion de terroir et de régions viticoles n’intervient pas, seul le cépage est mis à l’honneur. Ainsi, selon la zone de production, un vin de cépage ne donnera pas les mêmes qualités gustatives, même si le cépage est le même. Un vin de cépage peut aussi être appelé « vin monocépage ».

Pour savoir si vous avez affaire à un vin de cépage, il suffit de regarder l’étiquette de la bouteille de vin. Un vin de cépage mentionne forcément le cépage dont le vin est issu.

Tout comme le sol donne des vins variés, découvrons les nuances d’arômes qu’offrent les différents cépages :

  • Un riesling aura des arômes de pêche, de poire et d’abricot ;
  • Un pinot noir offrira des notes de fraise, framboise, cerise et champignon ;
  • Un sauvignon donnera des arômes de citron, de pomme et de pêche...

 

Le Côtes de Provence est-il un vin de terroir ?

Le Côtes de Provence est incontestablement un vin de terroir. Avec sa géologie complexe, on lui reconnaît deux grandes zones géologiques de culture de la vigne : l’une calcaire, et l’autre cristalline. Cette grande variété permet d’obtenir des vins d’appellation Côtes de Provence variés, avec chacun une identité climatique et géologique particulière.

 

Vous voulez découvrir le vin de terroir Côtes de Provence ? Le domaine de Berne jouit d’un terroir minéral qui fait toute sa complexité aromatique de ses vins rosés.