La route des vins du Jura

La route des vins du Jura

Vignoble situé uniquement dans le département du Jura, on peut y trouver des cépages uniques au monde sur une petite centaine de kilomètres du nord au sud, traversant tout le département de Salins-les-Bains au nord, à Saint-Amour au sud.

 

Composés de cépages locaux et autres issus de Bourgogne, ces terroirs sont le berceau des vins atypiques, comme le vin jaune, un blanc unique issu du cépage savagnin, très sec et d'une capacité de garde exceptionnelle, le macvin, un vin de liqueur rouge ou blanc que l’on peut apprécier en apéritif, le vin de paille liquoreux ou encore le crémant du Jura. 

Ce vignoble à la géologie accidentée, proche de celui de la haute Bourgogne et se situant de l'autre côté de la vallée de la Saône, prend ses quartiers sur les pentes qui descendent du premier plateau des monts du Jura vers la plaine. On y trouve les terroirs les plus favorables en coteaux entre 250 et 400 mètres d'altitude. 

 

Les cépages locaux, comme le poulsard, cépage rouge peu tannique donnant rosés et rouges légers, ou encore le trousseau, autre cépage local qui offre des rouges plus colorés et riches en tanins, sont très bien adaptés aux sols argileux du département. 

Outre les premiers cépages cités, on trouve également du pinot noir, habituellement assemblé au trousseau dans les rouges tout comme dans les mousseux blancs de noirs. Le chardonnay, autre cépage bourguignon, apporte son généreux bouquet aux blancs, secs et mousseux.  


Les appellations des vins du Jura. 


Nous pouvons trouver six appellations de vin du Jura : l’Arbois, le Château-chalon, les Côtes-du-Jura, le Crémant-du-Jura, l'Étoile et le Macvin-du-Jura. 

Produit avec les cépages chardonnay et savagnin, le vin blanc du Jura se découpe en deux catégories que sont, pour la première, les floraux, plus subtils et raffinés, et pour la seconde, la catégorie « tradition », plus puissants. 


Concernant les premiers, les viticulteurs pratiquent la technique de l’ouillage qui consiste à combler le vide laissé par l’évaporation naturelle du vin dans le fût de façon à éviter le contact avec l’air. 

Pour obtenir les seconds, à contrario, le vin reste en contact avec l’air, ce qui fait apparaître une fine couche de levures à la surface donnant des vins aux arômes plus intenses dans lesquels s’expriment à la fois la puissance du savagnin et la finesse du chardonnay. Le vin jaune, sans pareil et autrement appelé or du Jura, doit son nom à son intense couleur dorée

Élaboré exclusivement avec du savagnin, il est élevé en fût de chêne pendant au moins six ans et trois mois pour arriver à ce nectar divin, mêlant des arômes de noix, de noisettes, d’amandes et d’épices. Puis, il est mis dans une bouteille de 62 cl appelée le Clavelin. C’est en fait le volume qui correspond à ce qu’il reste d’un litre de savagnin après son élevage en fût. 

Le Macvin du Jura, vin de liqueur qui se déguste tant à l’apéritif qu’au dessert, est un assemblage de moût de raisin et de marc du Jura. Il s’agit d’un vin muté que l’on obtient en ajoutant de l’eau-de-vie dès le début de la fermentation des fruits. Cet assemblage passe ensuite à minima dix mois en fût. Le Macvin peut être de trois couleurs et offre des arômes d’épices, de miel ou de fruits secs.



A la découverte des vins du Jura. 

 

Sur un parcours d’environ quarante-cinq kilomètres ayant pour départ Arc-et-Senans, vous commencez par visiter la célèbre saline royale, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et magnifique témoin de l'architecture industrielle du 18e siècle. 

Vous poursuivez votre route vers Salins-les-Bains et sa grande saline ainsi que son musée du sel puis, vient ensuite Montigny-lès-Arsures, ville historique de Pasteur. Vous continuez votre chemin vers Arbois, ville du vignoble jurassien et des domaines de la maison Henri Maire, de Jacques Tissot ou encore de Rolet Père et Fils entre autres. 

Viennent ensuite la fruitière vinicole et le Château Pécauld abritant le musée du vin et de la vigne. Vous poursuivez votre périple vers Pupillin, capitale du cépage poulsard rouge, puis vers Poligny, la capitale du comté

Depuis Poligny à Lons-le-Saunier, c’est un itinéraire d’environ quarante-cinq kilomètres qui vous attend et vous fait passer par St Lothain, Passemans, Château-Chalon et son AOC vin jaune de grande renommée, Voiteur et Le Vernois, lieu riche de nombreux domaines de grande qualité. 

Puis, vous arrivez au Château d'Arlay qui produit un rouge fait notamment de pinot noir et domaine viticole de la famille Laguiche, pour ensuite poursuivre en direction de L'Etoile AOC qui produit des vins blancs. Lons-le-Saunier sera la fin de votre voyage où vous pourrez visiter le musée des vignerons de la ville.

Notre sélection de vins du moment

Rosé 2020 IGP MéditerranéeDu KIF
51 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -18%
Rosé 2020 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
Prix régulier 59,40 €Prix réduit49 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -36%
Blanc 2016 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 117 €Prix réduit75 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Nouveau produit
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
59,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos