Faire du vin dans son jardin : véritable phénomène ?

Faire du vin dans son jardin : véritable phénomène ?

Aujourd'hui, la mode est au DIY (Do It Yourself) et à la fabrication maison. Et si certains se lancent dans de petits projets, comme la fabrication de pain ou de lessive maison, d'autres sont plus ambitieux, et décident de fabriquer leur propre vin. Pour un retour aux sources, pour la satisfaction de consommer ce qu'on produit, ou encore pour adopter des habitudes plus respectueuses de l'environnement, découvrez l'art de faire du vin dans son jardin.

 

Fabriquer son vin : un retour aux sources fascinant

Fabriquer du vin maison présente de nombreux atouts, et se révèle être une activité fascinante. L'amateur de vins et de nature prend alors le temps de mieux comprendre le processus de vinification et d'appréhender toutes les merveilles de la nature. C'est aussi l'occasion de prendre conscience de l'expertise que nécessitent la viticulture et la vinification, et du savoir-faire des vignerons d'hier et d'aujourd'hui.

La fabrication du vin est un art millénaire, et produire son vin dans son jardin, pour une consommation familiale, est aujourd'hui un retour aux sources qui permet de se reconnecter à la nature et retourner aux choses simples de la vie.

Même si boire son propre vin permet de contrer la hausse des prix des vins du marché, avoir sa propre production personnelle est aussi un formidable loisir qui n'a pas pour but de concurrencer ou remplacer le vin de production professionnelle. L'objectif est plutôt de s'ouvrir à de nouvelles expériences. Les vrais amateurs de vins ne pourraient d'ailleurs pas se passer des grands crus et des bonnes bouteilles, et leur production domestique a plutôt pour but de les ouvrir à l'expérimentation et à retourner aux fondamentaux.

 

Produire un vin plus respectueux de la nature

Il faut le reconnaître, rien ne vaudra jamais les qualités d'un vin de vigneron professionnel. Et si les viticulteurs amateurs se lancent dans le vin de jardin, c'est plutôt pour répondre à des motivations écologiques. À petite échelle, produire son vin à la maison permet de contribuer à la durabilité environnementale, en préservant la santé des sols et en favorisant la biodiversité et les techniques douces de vinification.

Le choix des cépages et la culture de chaque pied de vigne demandent d'être à l'écoute de l'environnement, de respecter le cycle des saisons et d'être attentif aux cycles de la nature. C'est donc un retour aux origines de la viticulture biologique qui permet aussi de garder le contrôle sur le vin que le producteur en herbe va ensuite consommer.

Si on va plus loin dans la démarche environnementale, produire son vin dans son jardin permet aussi de réduire l'impact écologique des émissions de gaz à effet de serre issues du transport des vins. Alors, même si l'amateur continue d'acheter du vin, en réduisant sa consommation, il se tourne vers des habitudes plus durables et responsables.

 

Comment fabriquer du vin dans son jardin ?

Aujourd'hui, il est plutôt facile de trouver des tutoriels pour apprendre à faire pousser ses grappes de raisin dans son jardin, puis de le vinifier en vin blanc, vin rouge ou vin rosé. Certaines boutiques proposent même des kits de démarrage et des guides, pour accompagner le viticulteur amateur de la culture du raisin à la mise en bouteille.

Lors du processus de vinification, il est essentiel de surveiller la teneur en alcool du vin. Le taux d'alcool peut varier en fonction de divers facteurs tels que la variété de raisin, les conditions météorologiques et la fermentation. Il est recommandé de mesurer le taux d'alcool à différentes étapes du processus pour garantir un développement complet du vin. De plus, la température ambiante joue un rôle crucial dans la fermentation et le vieillissement du vin. Il est conseillé de stocker les bouteilles de vin à des températures optimales pour préserver la qualité du produit final, en particulier lorsqu'il s'agit de vins légers. Un contrôle précis de ces éléments contribuera à obtenir des vins de qualité, riches en saveurs et équilibrés.

Dans les faits, produire son vin passe par les mêmes étapes que le producteur professionnel. Il suffit simplement d'adapter les techniques en fonction du matériel et des équipements :

  • Le choix des cépages (raisin blanc ou raisin noir) et la culture des rangs de vignes ;
  • Les vendanges manuelles des grains de raisin ;
  • Le foulage des grains de raisons, pour éclater la baie et libérer le jus de raisin ;
  • La macération pelliculaire, pour donner du fruité et de la rondeur au vin ;
  • Le pressurage, pour séparer le moût de raisin et récupérer le jus de raisin ;
  • Le débourbage, pour ôter les particules solides en suspension ;
  • La fermentation alcoolique, pour laisser les sucres se transformer en alcool ;
  • La fermentation malolactique, pour réduire l'acidité du vin ;
  • L'élevage, pour laisser le vin vieillir et prendre en maturité.

Comme avec la vinification professionnelle, la fabrication de vin maison peut aussi être complétée par des étapes facultatives (éraflage, sulfitage...).

 

Cultiver sa propre vigne : perpétuer les traditions viticoles

Au-delà des enjeux de développement durable, créer ses propres vins naturels est aussi une tradition vieille de plusieurs siècles, que certains tentent de raviver. Le but est alors de perpétuer des traditions qui ont façonné l'histoire du vin en France et dans le monde, mais aussi de conserver et alimenter la richesse des terroirs français, avec des cépages endémiques et des savoir-faire ancestraux qui font l'identité de nos vins.

 

Que ce soit pour le plaisir de cultiver ses pieds de vigne et se rapprocher de la nature, pour la fierté de servir à ses amis une bouteille de vin de sa production personnelle, ou pour répondre à des enjeux environnementaux, le vin de jardin a le vent en poupe. Et même si le projet demande beaucoup de techniques, nos ancêtres ont prouvé qu'il était tout à fait possible de fabriquer ses propres vins rouges et vins blancs. Alors, pourquoi pas nous ? Vous souhaitez en savoir plus, découvrez notre article : Comment faire du vin soi-même en 10 étapes ?


Notre sélection de vins du moment

Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Promo -34%
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 138 €Prix réduit91 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceUltimate Provence
119,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75cl
Plus d'infos