vigne bio

Quelles différences entre vin bio, vin naturel et vin en biodynamie ?

Les habitudes de consommation subissent une mutation ces dernières années, et les Français se tournent de plus en plus vers des produits plus sains et respectueux de l'environnement. Dans le monde du vin, les choix se compliquent face aux différents types de vin que les producteurs proposent. Alors, comment faire la différence entre un vin bio, un vin naturel et un vin dynamique ? On vous guide.

 

Types de vin : pourquoi est-ce si difficile de les différencier ?

Si les amateurs de vin ont parfois du mal à s'y retrouver face aux différents vins proposés par les vignerons, c'est que la réglementation n'est pas aussi stricte que dans le domaine de l'alimentaire. Ainsi, rien n'oblige le producteur de vin à mentionner les ingrédients de son vin sur l'étiquette de la bouteille. Pourtant, plus de 50 produits sont légalement acceptés pour produire et modifier du vin, et avoir ces informations pourraient guider le choix des consommateurs.

Alors, pour aider les amoureux du vin à adopter une consommation plus responsable, des labels et des certifications ont été mis en place pour réglementer et différencier les vins selon leurs ingrédients et leur processus de vinification. Parmi les labels les plus connus de l'agriculture biologique, on reconnaît Demeter et AB.

 

Qu'est-ce qu'un vin biologique ?

Le vin biologique n'a été reconnu officiellement qu'en 2012, date à laquelle un cahier des charges européen a été établi. Jusqu'alors, il suffisait de cultiver le raisin en agriculture biologique pour pouvoir qualifier un vin de "vin bio". Depuis 2012, la technique de vinification est aussi prise en compte, et certains processus sont désormais interdits ou réglementés. Pour pouvoir prétendre au label AB, les vins bio doivent alors répondre à plusieurs critères :

  • Aucun ajout de produit chimique de synthèse n'est autorisé dans les vignes (insecticide, produits phytosanitaires, pesticide, engrais chimiques...) ;
  • Les intrants sont grandement limités dans le vin ;
  • Le domaine doit être placé en "conversion bio" durant 3 ans avant de pouvoir prétendre à la certification.

Pour traiter et protéger leurs vignes des maladies et parasites, les viticulteurs doivent utiliser des traitements à base de cuivre ou de soufre. Lors de la vinification, les techniques de stabilisation du vin sont moins strictes, et certaines pratiques sont acceptées, comme l'acidification, l'ajout de sulfites, ou encore l'ajout de levures industrielles.

 

Qu'est-ce qu'un vin en biodynamie ?

S'inscrivant dans une démarche un peu plus engagée que les vins biologiques, les vins biodynamiques respectent un cahier des charges plus rigoureux, et plus proche de la nature. Cette technique de vinification est née de l'initiative de Rudolf Steiner, un Autrichien qui souhaitait instaurer un plus grand respect des processus naturels lors de la vinification des vins.

La biodynamie vise alors à encourager la biodiversité dans les vignobles, en facilitant les échanges entre la terre et la vigne. Le but est de pouvoir compter sur l'équilibre de la vie des sols pour fortifier les pieds de vigne et obtenir des grains de raisin reflétant parfaitement le terroir, avec le moins d'intervention humaine possible. Tout au long du processus de vinification, les cycles lunaires sont respectés pour tirer le meilleur parti de la faune et de la flore.

N'autorisant pas l'utilisation de produits chimiques, comme pour les vins bio, les vins biodynamiques limitent aussi la dose de soufre, et seules 3 méthodes sont tolérées : la filtration, le collage du vin et l'ajout de sucre.

La label des vins en biodynamie le plus connu est le label Demeter, une certification reconnue dans le monde entier depuis 1932.

 

Qu'est-ce que le vin naturel ?

Le vin naturel, ou vin nature, va encore plus loin dans son engagement pour la protection de l'environnement et la fabrication d'un vin sain. Parmi les conditions à respecter pour prétendre à cette dénomination, il faut obligatoirement opter pour des vendanges à la main, utiliser des levures indigènes uniquement, et ajouter aucun intrant.

Notons toutefois que les vins naturels n'ont pas de reconnaissance officielle dans le monde du vin. Il n'existe aucune valeur juridique ou de logo pour différencier ces vins. Le cahier des charges du vin nature a alors été établi par l'association des vins naturels, mais rien n'est vraiment officiel.

 

Sélection de vins bios de nos domaines provençaux

Le château Saint-Roux et le château de Berne ont fait le choix de convertir leur vignoble en agriculture biologique pour répondre à 3 objectifs : proposer des vins plus sains aux consommateurs, fabriquer des vins plus respectueux de la planète, et produire des vins de qualité reflétant le terroir provençal. Les deux domaines proposent alors des cuvées de vin bio d'exception.

Le domaine de Berne produit des vins rosés biologiques fins et fruités, qui reflètent parfaitement le terroir ensoleillé de Provence. Parmi les différentes cuvées, vous vous régalerez avec ces 3 vins rosés :

Le château Saint-Roux produit des vins rouges, vins blancs et vins rosés biologiques qui traduisent parfaitement la richesse du terroir provençal. On vous recommande particulièrement 3 cuvées :

 

Il n'est pas toujours simple de différencier les vins conventionnels, les vins biologiques, les vins biodynamiques et les vins naturels. Si vous recherchez des vins issus de la viticulture biologique, la qualité des vins du groupe MDCV ne pourra que vous séduire.


Notre sélection de vins du moment

Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Promo -34%
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 138 €Prix réduit91 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceUltimate Provence
119,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75cl
Plus d'infos