Qu'est-ce que l'épamprage des vignes ?

Qu'est-ce que l'épamprage des vignes ?

L'élaboration d'un bon vin commence dans nos vignobles français, où les viticulteurs usent de techniques diverses pour assurer la croissance de raisins de qualité. Parmi les différentes étapes de la culture de la vigne, l'épamprage débute au mois de juin, et guide le raisin à maturité. Zoom sur l'épamprage des vignes.

 

L'épamprage : la taille de printemps de la vigne

L'objectif du viticulteur est d'amener ses vignes à maturité, afin de produire un vin de qualité. Cela passe par la traditionnelle taille des vignes, réalisée en hiver, mais saviez-vous qu'il y a aussi une taille au printemps ? C'est ce qu'on appelle l'épamprage.

Il s'agit alors d'ôter tous les rameaux indésirables, qu'on appelle aussi pampres, qui ont poussé durant le printemps. Qu'ils soient mal positionnés ou en doublon, ils sont éliminés pour permettre au pied de vigne de concentrer toute son énergie sur les rameaux de bonne qualité. Le viticulteur travaille alors à épamprer différentes parties de la vigne :

  • Les gourmands : tous les rameaux qui se développent au pied de la vigne, et qui sont issus d'un vieux bois ;
  • Les rameaux improductifs : tous les rameaux qui ne portent pas de fleur ;
  • Les rameaux doubles ou triples : tous les rameaux issus d'un même bourgeon sont coupés pour ne conserver que le plus vigoureux.

 

Épamprage des vignes : quel est le moment idéal ?

L'objectif de l'épamprage est de permettre à la vigne de mettre toute son énergie et sa vigueur à la maturation des plus beaux rameaux. Il faut donc effectuer l'épamprage quand le cycle végétatif de la vigne s'accélère, autrement dit, lorsque le soleil et la chaleur refont leur apparition.

L'épamprage débute donc généralement à la mi-mai ou début juin, lorsque les tiges font 10 à 30 cm, et sont donc encore faciles à couper. Les viticulteurs se chargent alors de casser les pampres, ou de les arracher à la base.

Certains professionnels décident d'attendre l'été pour épamprer leurs vignes, et d'autres effectuent en second épamprage en été. Cela dépend de la vigueur de la vigne.

 

Pourquoi faut-il épamprer les vignes ?

Si les vignerons travaillent pied par pied pour ôter les pampres, c'est qu'ils peuvent provoquer, à terme, des maladies. En effet, s'ils ne sont pas coupés, ils vont finir par atteindre le haut du feuillage, et potentiellement le contaminer, notamment s'ils reçoivent des éclaboussures de terre lors de fortes pluies.

Par ailleurs, couper les pampres des pieds de vigne permet de redonner de la vigueur à la vigne, comme on le fait pour la plupart des arbres fruitiers.

 

Les différentes techniques d'épamprage des vignes

De nos jours, les viticulteurs ont à leur disposition plusieurs techniques pour épamprer leurs pieds de vigne.

L'épamprage manuel

L'épamprage manuel fait uniquement appel à la main de l'homme. Muni d'une mini serpe ou d'un sécateur, le professionnel passe dans les rangs de la vigne, et coupe à la main les ceps morts et autres rameaux stériles. Si cette technique répond aux valeurs de la pratique d'une viticulture raisonnée, elle demande toutefois beaucoup de main-d’œuvre, et s'avère très coûteuse, en argent comme en temps.

L'épamprage mécanique

Pour faciliter l'épamprage qui a lieu entre le débourrement et la floraison, le viticulteur peut choisir d'utiliser l'épamprage mécanique. Cela consiste à recouvrir à des machines qui fonctionnent par arrachage ou par frottement des sarments. Si l'épampreuse mécanique a l'avantage d'aller vite, avec peu de main-d’œuvre, elle peut parfois fragiliser le sol et les passages pourraient affaiblir le pied de vigne.

L'épamprage chimique

Le retrait des rameaux indésirables peut également se faire par épamprage chimique. Cela consiste à appliquer sur les vignes un défanant, un produit chimique utilisé habituellement comme herbicide. Plutôt efficace, cette technique rencontre de moins en moins de succès, car de plus en plus de vignerons limitent l'utilisation de produits chimiques. Cette technique d'épamprage est d'ailleurs interdite pour la fabrication du vin biologique, du vin biodynamique, ou encore du vin naturel.

 

Les autres travaux en vert de la vigne

Dans un vignoble, les travaux en vert sont très nombreux durant toute l'année, et l'épamprage n'en est qu'une étape. On distingue alors de nombreuses autres techniques horticoles à appliquer :

  • L'ébourgeonnage, pour supprimer certains bourgeons et garder les plus prometteurs ;
  • Le palissage et le relevage, pour éviter que la végétation ne tombe au sol ;
  • L'écimage, ou rognage, pour éliminer les pampres issus de bourgeon ;
  • L'effeuillage, pour faciliter l'imprégnation des traitements de la vigne et éclaircir la végétation.

 

Vous vous demandiez peut-être quelles étaient les missions du viticulteur avant d'atteindre l'étape ultime des vendanges ? L'épamprage des vignes fait partie des nombreuses tâches qui incombent aux vignerons du domaine de Berne et de tous les vignerons du monde.


Notre sélection de vins du moment

Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Promo -34%
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Prix régulier 138 €Prix réduit91 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
77,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceUltimate Provence
119,40 €
Carton de 6 bouteilles - 75cl
Plus d'infos