LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE DÈS 79€ D'ACHAT | BELGIQUE & ALLEMAGNE DÈS 200€ D'ACHAT

Comment choisir un bon vin rouge ?

À moins d’être un véritable expert en œnologie, il n’est jamais facile de choisir un bon vin rouge, tant l’offre est vaste. Pour vous aider dans votre sélection, découvrez les critères à prendre en compte pour choisir un bon vin rouge.

 

Les cépages du vin rouge

La particularité d’un vin rouge provient essentiellement de son cépage, autrement dit, la variété de la vigne et des régions viticoles. En France, 11 cépages permettent d’obtenir du vin rouge.

  • Le Cabernet Franc : très souvent présent dans le Val de Loire en monocépage, le Cabernet Franc est fréquemment assemblé avec du merlot dans le Bordelais, et donne un vin fruité à la robe foncé ;
  • Le Cabernet Sauvignon : très répandu en Gironde et en Garonne (Graves et Médoc), ce cépage donne des vins rouges aux arômes de fruits noirs et à la robe violacée, voire grenat ;
  • Le Carignan : présent en Languedoc-Roussillon et en vallée du Rhône, le Carignan est un des cépages noirs qui offrent un vin très foncé, avec des arômes de fruits très mûrs rouges et noirs ;
  • Le Cinsault : cépage très utilisé pour les vins méridionaux et les rosés, le Cinsault offre un vin grenat, et des notes de fruits rouges suaves ;
  • Le Malbec : largement majoritaire à Cahors (Sud-Ouest), mais présent aussi dans le Languedoc, le Bordelais et la Touraine, ce cépage donne des vins rouges aux reflets bleutés, et aux arômes de petits fruits noirs ;
  • Le Gamay : cépage emblématique du Beaujolais, on le retrouve aussi dans la Loire, le Centre et l’Auvergne. Les vins rouges issus de ce cépage ont des arômes de fraise et framboise, et une robe rubis ;
  • Le Grenache : dominant les assemblages des Châteauneuf-du-pape, ce cépage donne un vin aux parfums de cerise, et à la robe grenat ;
  • Le Merlot : cépage le plus cultivé en France, le merlot se retrouve dans les Saint-Émilion et Pomerol, et donne un vin rouge rond et gras, aux arômes de confiture de mûres et à la robe violacée, presque noire ;
  • Le Mourvèdre : très présent dans le Sud-Est de la France, dans le Roussillon et la Provence, ce cépage offre un vin grenat foncé, et des notes de myrtille, framboise et mûre ;
  • Le Pinot noir : ce cépage se retrouve dans les Bourgogne, mais aussi dans les vins rouges d’Alsace ou du Jura. Il présente un vin clair, aux arômes de fruits rouges ;
  • La Syrah : cépage de renom pour les vins rouges du nord de la Vallée du Rhône, la Syrah se retrouve aussi dans le Languedoc, assemblé avec le Carignan et le Grenache. Il offre un vin noir violacé, aux notes de fruits noirs épicés.

 

Les associations de mets et de vins rouges

Si le cépage ne vous parle pas beaucoup, il peut être plus facile de choisir un vin rouge en fonction du mets qu’il va accompagner.

  • Un vin rouge en entrée : si un vin rouge frais sera parfait pour adoucir un plat de charcuterie, il sera recommandé de se tourner vers un vin rouge tannique pour une salade, ou pour accompagner un poisson.
  • Un vin rouge en plat principal : le vin rouge est toujours le meilleur allié des plats à base de viandes rouges, et des plats mijotés. Mais le mariage du vin rouge avec du thon, de la tomate, ou encore de la volaille est aussi un choix judicieux.
  • Un vin rouge au fromage : l’accord fromage et vin rouge est toujours délicat, aussi mieux vaut jouer sur un mariage régional. Choisissez alors un vin de la même région que le fromage.
  • Un vin rouge en dessert : là encore, le mariage vin rouge et dessert est délicat, mais il fera un sans faute avec un gâteau au chocolat, ou une tarte aux fruits rouges.

 

L’âge de dégustation du vin rouge

Le vin rouge est probablement le plus connu pour être apte au vieillissement. Mais comment savoir à quel moment on peut ouvrir une bouteille de vin rouge à son apogée ? Nous pouvons considérer que le vin rouge a 3 âges bien distincts :

  • L’enfance, où sa couleur est éclatante, et les arômes primaires, avec des notes florales et fruitées ;
  • La jeunesse, où la robe n’a pas beaucoup changé en moins d’une dizaine d’années, mais les arômes sont plus gourmands et affirment des notes épicées ou réglissées ;
  • La maturité, où la couleur prend des teintes orangées ou vermillon, et les arômes deviennent complexes et se superposent.

 

Un vin rouge par type d'événement

Une autre manière d’envisager le choix d’un vin rouge est de l’adapter au type d’événement, et des sensations recherchées.

Un vin rouge léger et élégant

Les vins rouges légers ont moins de tanins et d’acidité. Ils sont donc particulièrement recommandés pour accompagner des plats gras, ou des recettes composées d’aliments peu forts en goût, comme la viande blanche ou les légumes. Pour un vin rouge élégant et léger, on pourra, par exemple, se tourner vers un vin de Bourgogne, du Jura, ou du Beaujolais, ou encore un vin de Loire. Les vins de Provence sont moins attendus, et pourtant, ils offrent des vins expressifs et frais, comme le Terres de Berne Côtes de Provence.

Un vin rouge robuste et puissant

Pour accompagner des plats de caractère, il faudra alors se tourner vers un vin rouge plus tannique, qui saura sublimer les saveurs d’une viande rouge, d’un gibier, ou encore d’un plat en sauce ou d’un fromage sec. Les vins rouges de Bordeaux, du Languedoc-Roussillon ou un Côtes du Rhône auront alors assez de puissance. La Provence profite de son terroir ensoleillé pour offrir des vins rouges charpentés, comme l’étonnant Ultimate Provence UP Rouge, ou encore la cuvée du Château de Bertrands. Les vins de Bandol sont de grands vins de garde qui font également la renommée de la Provence.

 

Vous savez désormais comment faire une sélection de vins rouges en fonction des cépages, du plat et de l’événement. Laissez-vous alors tenter par la découverte des différents vins rouges, et trouver comment sublimer un plat en mettant ses arômes en valeur.