La livraison est GRATUITE en France métropolitaine pour les commandes de plus de 12 bouteilles | Livraison disponible en Europe

5 raisons de boire du Côtes de Provence rosé en hiver

Pendant longtemps, le vin rosé était uniquement associé à l’été, aux belles journées au bord de la piscine, ou en soirée barbecue entre amis. Aujourd’hui, le vin rosé devient polyvalent, et se boit en toute saison, et en toute occasion. Voici d’ailleurs 5 bonnes raisons de boire du Côtes de Provence rosé en hiver.

Côtes de Provence rosé en hiver : un vin festif et convivial

Le vin rosé estival tient son succès de son côté festif et convivial. On le déguste par une belle soirée d’été, entre amis, en famille. C’est justement cet aspect festif qui le transforme au fil des ans en vin de toute saison, car, avouons-le, nous n’attendons pas l’été pour faire la fête, et profiter des gens qu’on aime.

Le Côtes de Provence rosé se déguste alors aussi bien en hiver, avec des plats plus consistants, pour des événements heureux, ou des soirées d’hiver chaleureuses entourés des gens qui nous sont chers.

Un vin d’occasion autant que de saison

Finalement, avant d’être un vin de saison, le vin rosé est surtout un vin d’occasion. On le sélectionne pour un apéritif entre amis, une soirée en famille, ou un repas en amoureux. Tous ces événements ne se limitent pas à la saison estivale, et le vin rosé s’invite donc en toute saison sur la table des amateurs de bons vins.

Le Côtes de Provence rosé est un vin propice aux bons moments, aux échanges conviviaux, et aux bons petits plats partagés, en hiver, comme en été.

Un vin qui s’accorde avec tout

Alors que le rosé est souvent synonyme d’apéritif et de barbecue, la complexité et la variété des vins rosés sont telles, qu’elles leur permettent de s’accorder avec tous les mets. Ainsi, le vin rosé de Provence s’adaptera aux plats d’été, mais aussi aux repas d’hiver. On pourra accompagner une viande ou un fromage avec un vin de garde Saint Roux, tandis qu’un vin plus léger, comme un Terres de Berne, se mariera subtilement avec des viandes blanches, ou des fruits de mer.

Chaque plat trouvera un vin rosé qui l’accompagnera et le sublimera, ce qui n’est pas forcément le cas des vins rouges et vins blancs, qui ne s’accordent pas avec tout.

Une large palette aromatique qui s’adapte à tous les goûts

Au-delà de l’accord mets/vin, le Côtes de Provence rosé a l’avantage de pouvoir séduire de nombreux palais. Grâce à sa grande diversité d’arômes, de couleurs, et d’intensités, le vin rosé offre une multitude de variétés. Ainsi, chacun trouve forcément un vin rosé qui lui plaît, adapté à ses goûts. Sucré, tannique, sec, moelleux, ou encore fruité, toutes les nuances sont disponibles avec les vins rosés. Cette diversité fait également du vin rosé un vin qui s’adapte à toutes les occasions.

Seul ou accompagné, le vin rosé se boit surtout pour son goût

Enfin, contrairement aux vins blancs et rouges, qui viennent accompagner un repas ou un plat, le vin rosé est surtout choisi pour son goût. Il peut alors parfaitement être consommé seul, et il n’a pas nécessairement besoin d’être accompagné d’un aliment pour être apprécié. Cela fait de lui un vin d’exception, qui plaît pour son goût et se suffit à lui-même.

 

Vous n’avez pas encore osé le vin rosé en hiver ? Laissez-vous séduire par un Château de Berne rosé au coin de la cheminée, ou en accompagnement d’un plat réconfortant. Délice assuré !