Livraison offerte dès l'achat de 12 bouteilles en France métropolitaine. Livraison OFFERTE dès l'achat de 5 cartons au sein de L'union Européenne

Vin rosé de Provence : meilleure progression française à l’export en 2020

 

Alors que la crise sanitaire et les taxes américaines ne présageaient rien de bon en cette année 2020, le vin rosé de Provence, avec ses trois appellations, a malgré tout réussi à réaliser une belle performance, en affichant la meilleure progression française de vente de vins à l’export en 2020. Détaillons un peu cette information donnée par le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP) en mars 2021.

 

Vins de Provence : une progression qui sort du lot

Contre toute attente, le vin de Provence rosé n’a pas faibli en cette année 2020 peu prometteuse, notamment du côté de l’export. En effet, les ventes des 3 AOC de Provence, Côte de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence, ont connu une progression de 5.6 % à l’export, avec un total de ventes de près de 4.9 millions de caisses de 12 bouteilles.

Pourtant, comme l’annonce Brice Eymard, directeur général du CIVP représentant près de 600 caves et négociants, cette progression n’était pas courue d’avance. Il faut en effet noter que la vente des vins commercialisés par le vignoble a connu une baisse significative de 7 % par rapport à 2019 (soit 1 million d’hectolitres). Malgré cela, les ventes de vins de Provence à l’export surprennent tout le monde en affichant une progression de près de 6 %. C’est d’autant plus étonnant que toutes les autres appellations françaises, hormis le Bourgogne et les liqueurs, ont connu une baisse de leurs exportations (jusqu’à -17 % pour le Champagne selon le FEVS, la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux).

 

Valeur du vignoble de Provence : un classement français en 6ème position

On serait tenté de croire que la progression des ventes du vin rosé de Provence à l’export est due à un prix des vins très bas. Ce n’est pourtant pas du tout le cas, puisque la France est clairement le pays qui vend son vin rosé aux prix les plus élevés à l’export. Ainsi, une bonne bouteille de rosé de Provence se vend dès 15 €, et peut atteindre un prix allant jusqu’à 100 € pour certaines cuvées.

La qualité des vins de Provence s’améliore d’année en année, et les investisseurs sont de plus en plus nombreux. Les domaines provençaux s’agrandissent, se perfectionnent, faisant de la Provence le 6ème vignoble français en valeur.

 

Une compensation réussie de la surtaxe américaine

En 2019, l’ancien président américain annonçait une surtaxe sur les vins tranquilles en bouteille de 2 litres et moins, et ayant un degré d’alcool inférieur ou égal à 14 %. Autant dire : la majorité des bouteilles de vins exportées. En imposant 25 % de droits de douane sur ces ventes, le dirigeant des États-Unis mettait un sacré coup de bâton à tous les producteurs de vins français. Immédiatement, les ventes de vins rosés de Provence ont connu une baisse de – 6 % aux USA.

Malgré cela, les vins rosés provençaux ont réussi à compenser ce coup dur, en augmentant leurs ventes ailleurs dans le monde. Selon le directeur de la CIVP, la consommation de rosé à l’étranger a considérablement augmenté, notamment au Canada, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Belgique.

Finalement, cette mesure a été suspendue pour une durée de 4 mois depuis mars 2021, et même si les vins de Provence ont su tirer leur épingle du jeu, tous les vignerons espèrent voir une suppression définitive de cette surtaxe catastrophique pour tous les producteurs de vins.

 

Pourquoi le vin rosé de Provence séduit tant à l’étranger ?

Finalement, le succès que rencontre le vin de Provence rosé à l’étranger n’est pas étonnant du tout. S’il a longtemps été considéré comme un vin d’apéro estival entre amis, c’est justement pour cela qu’il connaît tant d’amateurs à travers le monde. Le vin rosé de Provence est facile à boire, plus accessible. Inutile d’avoir des connaissances poussées en œnologie, ou de passer par de nombreuses phases de dégustation et d’apprentissage pour apprécier un bon vin rosé. Il est à la fois désaltérant et fluide, sans avoir la complexité et l’acidité des vins blancs et des vins rouges.

Mais si le vin rosé provençal séduit tant, c’est aussi parce qu’il se complexifie et s’améliore avec le temps. Il est désormais possible de boire un rosé simple et léger, ou de choisir un vin rosé plus complexe, digne d’un grand vin blanc ou vin rouge. Souvent cantonnés aux apéritifs, les rosés de Provence peuvent désormais accompagner tout type de plats (cuisine méditerranéenne, poissons grillés, cuisine contemporaine…), de l’entrée jusqu’au dessert, en été comme en hiver.

Le vin rosé de Provence, avec sa jolie robe rose pâle, s’adresse à un large panel de consommateurs, et fait également partie des vins les moins chers. Parfait pour les amateurs étrangers qui, contrairement aux Français, ne peuvent pas toujours s’initier facilement aux plaisirs du vin.

 

Si le vin rosé de Provence connaît un tel succès à l’étranger, c’est sans nul doute pour sa qualité, sa simplicité, ses saveurs fruitées et florales. À l’image des vins rosés préférés, l’AOC Côte de Provence du Château de Berne vous invite à découvrir une cuvée rosé qui séduit tout le monde.