Les côtes de Provence blancs de nos domaines

Die Côtes de Provence Blanc unserer Gebiete

Unsere weißen Provence -Weine

Filtern

      White 2019 AOP Côtes de ProvenceInspiration

      CHF 89
      Karton mit 6 Flaschen - 75 cl
      Mehr Informationen
      MAGNUM

      Weiß 2019 AOP Côtes de Provence MagnumGrande Harvest

      CHF 98
      4 -Bottle -Karton - 150 cl
      Mehr Informationen

      Weiß 2020 AOP Côtes de ProvenceLand von Bern

      CHF 101
      Karton mit 6 Flaschen - 75 cl
      Mehr Informationen

      Weiße 2016 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Brene Grande Cuvée

      CHF 120
      Karton mit 6 Flaschen - 75 cl
      Mehr Informationen

      Weiß 2019 AOP Côtes de Provencele pigeonnier

      CHF 78
      Karton mit 6 Flaschen - 75 cl
      Mehr Informationen

      Weiß 2019 AOP Côtes de ProvenceChâteau des Bertrands

      CHF 101
      Karton mit 6 Flaschen - 75cl
      Mehr Informationen

      Weiß 2021 AOP Côtes de ProvenceUltimative Provence

      CHF 113
      Karton mit 6 Flaschen - 75cl
      Mehr Informationen
      Reduziert -28%

      Weiß 2019 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte

      Normaler Preis CHF 64SonderpreisCHF 46
      4 -Bottle -Karton - 150 cl
      Mehr Informationen

      Calendrier de l'Avent

      CHF 99.90
      12 x 4cl
      Mehr Informationen

      Notre domaine viticole produit des vins AOP Côtes de Provence rouge, rosé et blanc. La propriété, qui occupe 175 hectares, est protégée par 690 hectares de forêts. Elle est située sur le plateau triasique composé d’un sol calcaire du jurassique moyen et inférieur qui confère au vin de chaque cuvée une signature unique.

      En savoir plus sur le vin de Provence blanc :

      Que signifie l’appellation Côtes de Provence blanc ?


      Le Côtes de Provence est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit et élaboré sur une vaste partie du vignoble de Provence , et plus particulièrement dans le Var.

      Tout en finesse et en subtilité, le vin côtes de Provence blanc offre une très belle robe jaune pâle avec des reflets verdâtres, limpide et brillante. L’olfactif est un résumé de la Provence, rafraîchissant et tonique, composé de notes primaires d’agrumes, pamplemousse et citron, d’écorce de pin et de thym se mêlant à de petites touches épicées. Au palais, il propose une attaque relativement souple laissant place à une matière généreuse et bien structurée. La température de services et de dégustation idéale est de 10 °C.

      Le Côtes de Provence blanc, est-il un bon vin à offrir ?


      Devant la multitude de choix en matière de vin blanc, il n’est pas toujours aisé de choisir, et ce n’est pas plus simple pour offrir. Les goûts et les couleurs varient d’une personne à l’autre, surtout en ce qui concerne le vin blanc. Afin d’être assuré de faire plaisir à son destinataire, voici quelques caractéristiques intéressantes concernant le vin blanc :

      ● Les différentes sortes de vin blanc :

      Il existe plusieurs variétés de cépages blancs comme le Chardonnay, utilisé entre autres dans l’élaboration du Champagne, le sauvignon blanc , cultivé dans le monde entier et qui présente des arômes de fruits verts, d’herbes, de menthe et de pomme ou encore le Rolle, le Sémillon et l’Ugni-blanc, très souvent utilisés dans la production du Côtes de Provence blanc, pour n’en citer que quelques-uns.

      Mis à part les variétés de cépages, nous pouvons aussi distinguer plusieurs sortes de vins blancs : les moelleux ou vins doux, les blancs liquoreux, les vins secs fruités comme le Gewurztraminer alsacien. Les vins blancs secs puissants, au goût plus intense et souvent élevés en fûts de chêne. Enfin, les blancs secs légers ou demi-secs, plus délicats sur un arôme fin d’agrumes.

      ● Les notes du vin blanc :

      Contrairement au vin rouge, le jus du vin blanc ne macère pas avec les peaux et les grains du raisin, ce qui explique que les vins blancs ne soient pas tanniques, moins « râpeux » et plus vifs en bouche. Les vins blancs dits « de garde » développent des arômes aux parfums de fruits confits, de tabac, de paille ou de vanille. Les plus secs apportent parfois de très belles notes minérales, une pointe d’acidité ainsi qu’un bouquet aromatique fruité et floral.

      Comment déguster un vin blanc ?


      La dégustation en 4 étapes d’un vin blanc : la vue, le nez, la bouche et la synthèse.

      La vue : c’est observer la robe du vin blanc à travers quatre critères : sa couleur, sa limpidité, sa brillance et sa fluidité. Les nuances de couleurs des vins blancs varient du jaune paille, or vert, pâle, jaune, doré ou vieil or, ambré clair ou foncé. La limpidité et la brillance sont plus faciles à définir.

      Le nez d’un vin blanc se divise en trois types arômes principaux : fruité ou floral pour les premiers, beurré et/ou brioché pour les seconds et les troisièmes qui potentiellement traduisent le vieillissement d’un vin blanc : le miel ou encore les fruits secs…

      La bouche : l’attaque, le milieu de bouche et la finale vous donnent des indications sur la vivacité, à savoir une attaque franche ou souple, ainsi que son caractère, opulent et ample ou non en bouche et la présence de sucres résiduels dans le vin blanc.

      La synthèse : l'équilibre des vins blancs s'analyse principalement sous le rapport acidité/alcool/sucrosité.

      Quelle est la différence entre un vin blanc bio et non-bio ?

      Vin blanc conventionnel


      ● La culture et la vinification ne respectent pas les principes de l’agriculture biologique ou en biodynamie. Les produits chimiques de synthèse et les intrants œnologiques sont autorisés.

      ● Produits autorisés pour un vin conventionnel : tous les produits chimiques comme les insecticides, les herbicides ou autres régulateurs de croissance des plantes, etc.

      ● Quantité de sulfites autorisés pour vin blanc conventionnel : jusqu’à 200 mg/l SO2 total.

      Le vin blanc bio


      ● Un vin biologique est issu d’une agriculture et d’une vinification sans produits chimiques de synthèse. Les principaux labels AB et Bio Europe garantissent cette démarche.

      ● Les produits autorisés pour la culture de la vigne d’un vin bio : produits chimiques d’origine naturelle, mais certains produits de synthèse font exception : la chaux éteinte, l’huile de paraffine et les composés de cuivre comme l’hydroxyde de cuivre, l’oxychlorure de cuivre, l’oxyde cuivreux, la bouillie bordelaise et le sulfate de cuivre tribasique.

      ● Un vin blanc bio peut contenir jusqu’à 150 mg/l SO2 total de sulfites.

      Quels sont les cépages utilisés pour le vin blanc Côtes de Provence ?


      Le Rolle : cépage blanc d’origine turque que l’on retrouve notamment dans le Var, en Corse sous le nom de Vermentinu, et en Italie. Ses grappes et ses baies, de tailles moyennes, passent du blanc au rose lorsqu’il arrive à maturité. Il aime les climats chauds aux sols secs et pauvres. Le Rolle donne des vins blancs gras, bien équilibrés, qui peuvent manquer d’acidité, mais qui restent très aromatiques.

      Le Sémillon : cépage d’origine bordelaise, en Provence, il permet l'élaboration de grands blancs secs avec de faibles acidités et avec beaucoup de rondeur et de très beaux arômes de fleurs blanches.

      L’Ugni-blanc : originaire d’Italie, en Toscane, où il prend le nom de trebbiano bianco, il fait son apparition en France à partir du Moyen Âge sous le nom d’Ugni-blanc. Variété à fort rendement, sa maturité est tardive. Il est intéressant pour son acidité utilisée dans les assemblages pour apporter de la fraîcheur.

      Comment sont cultivés les raisins d’un Côtes de Provence blanc ?


      Égrappage et foulage : en effectuant ces étapes, on peut, ensuite, directement presser le raisin pour libérer le moût et le séparer de la pellicule. Parfois, la macération pelliculaire à froid peut être réalisée pour extraire en cuve un maximum d’arômes primaires contenus dans les peaux.

      Le Pressurage : la plupart du temps, la vendange est immédiatement placée dans un pressoir où les baies de raisin sont écrasées, afin d’en libérer le jus.

      Le Débourbage : par la suite, le jus est mis en cuve, mais contient encore beaucoup de matières solides qui doivent être supprimées. Le débourbage permet de clarifier le jus et d’éviter l’apparition de mauvais goût durant la fermentation.

      La Fermentation alcoolique : c'est le moment où l’on transforme les sucres du moût en alcool par l’action des levures. Elle dure environ 10 jours à une température d’environ 20 °C.

      L'Élevage : il a pour but de clarifier et de stabiliser le vin, d’éliminer ses défauts et de l’épanouir. Il peut se faire en cuve inox ou en barriques en fonction du type de vin recherché.

      Le Décuvage : il permet de séparer le vin de ses lies grossières. La dernière étape consiste à mettre le vin en bouteilles.

      Quels sont les sulfites utilisés ?


      La plupart du temps, des sulfites de soufre, autrement appelé dioxyde de soufre (SO2), sulfite de sodium, bisulfite de sodium ou agents de sulfitation.

      Quels accords mets et vin blanc me conseillez-vous ?


      Avec nos vins blancs AOP Côtes de Provence tel que notre Grande Cuvée blanc 2016 , une terrine de foie gras, un turbot ou une poularde de Bresse aux girolles.

      Avec un Berne Inspiration blanc 2020 , un loup grillé au fenouil sauce vierge, des fruits de mer ou encore une brandade de Nîmes. Avec un Terre de Berne blanc 2019 , un cappuccino de Saint-Jacques, une daurade en croûte de sel, un cabillaud sauce vierge. Chez le Château Saint-Roux, le Pigeonnier blanc 2019 est un vin idéal en apéritif, mais aussi pour accompagner un poisson grillé. Un UP Ultimate Provence blanc 2021 en apéritif également, mais aussi avec des oursins ou encore des huîtres…

      À quelles occasions boire un Côtes de Provence blanc ?


      Le Côté de Provence blanc se marie parfaitement autant avec des apéritifs, que des entrées, des plats principaux, des fromages ou encore des desserts. Un exemple de menu : en apéritif avec une oursinade, en entrée avec des ravioles de langoustines, en plat avec un loup grillé, avec des fromages comme un Rocamadour, en dessert avec un gâteau aux noix.

      Vos vins blancs, sont-ils respectueux de l'environnement ?


      Notre domaine viticole bio est certifié en agriculture biologique. Cette démarche s’inscrit dans notre engagement de protéger une nature généreuse, tout comme les hommes qui la cultivent. C’est un moyen pour nous d’accéder à une meilleure et plus fidèle expression de nos terroirs, et, au-delà de cela, c’est un engagement vis-à-vis de notre environnement et des personnes qui le valorise au quotidien.

      Combien de temps peut-on conserver le vin blanc de Provence ?


      Chaque vin évolue différemment et, au départ, tout dépendant du soin apporté par le vigneron dans les vignes, au chai, mais surtout du terroir, du millésime, de la région, de l’appellation et ensuite, des conditions de conservation de la bouteille de vin. Leur potentiel de garde va de deux à dix ans, quelquefois plus. Après ouverture, en moyenne, un vin blanc de Provence se conserve trois jours au frais, au-delà, il risque de s’oxyder au contact de l’air.

      Quels sont les meilleurs millésimes du Côté de Provence blanc ?


      Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est qu’en œnologie, un millésime désigne l’année de la vendange des raisins et de l’élaboration d’un vin. C’est un repère primordial pour apprécier la qualité d’un vin. Dans ces quelques dernières années, les meilleurs millésimes en Côte de Provence blanc sont 2015, 2017 et 2020. 2019 est à retenir également.