La livraison est GRATUITE en France métropolitaine pour les commandes de plus de 12 bouteilles | Livraison disponible en Europe

Que signifie l'appellation AOC pour un côtes de Provence ?

Tout le monde a déjà forcément remarqué les 3 petites lettres « AOC » sur l’étiquette de certaines bouteilles de vin. Si beaucoup savent que ce signe veut dire « Appellation d’Origine Contrôlée », peu connaissent la véritable signification de ce label. Découvrons alors ce que signifie l’appellation AOC pour un Côtes de Provence.

 

Vin d’appellation AOC ou AOP : quelle signification ?

Un vin AOC ou AOP répond à plusieurs critères, qui ont été mis à jour en 2009. Il faut alors bien distinguer ces deux signes, et les garanties qu’ils assurent.

Différences entre AOC et AOP

Il est plutôt normal d’avoir du mal à distinguer un produit AOC d’un produit AOP, tant les différences sont peu marquées. Finalement, ces labels promeuvent tout deux les produits qui assurent un lien puissant avec leur terroir. Alors voyons en détail ce qui les différencie.

  •   L’Appellation d’Origine Protégée (AOP) est un signe européen, qui garantit que le produit a été élaboré et transformé dans une zone géographique précise. Il assure ainsi le nom d’un produit dans la totalité de l’Union européenne.
  •   L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), c’est finalement la même chose, mais à l’échelle de française. Elle garantit un produit transformé et fabriqué en France, dans une zone géographique ou une région bien précise.

Finalement, l’AOC est l’étape préliminaire à l’obtention du label européen AOP. Les deux garantissent un contrôle des conditions de production et du produit fini, et assurent ainsi un produit issu d’un terroir et d’un savoir-faire uniques.

AOC et AOP : garantie d’origine et de tradition

Que ce soit pour le vin, ou pour tout autre produit de terroir, l’AOC et l’AOP sont des signes qui permettent d’identifier la qualité et l’origine d’un produit.

Le label AOC est ainsi reconnu en France depuis 1905, et au niveau international depuis 1958. Il sera ensuite reconnu au niveau européen en 1992 sous le nom d’AOP. Depuis août 2009, le label AOC est devenu une étape préalable à la reconnaissance européenne finale : l’AOP. Si un producteur refuse le label AOP, il perd alors le bénéfice de l’AOC pour le produit en question.

 

Que signifie le signe « AOC » pour un Côtes de Provence ?

Pour obtenir l’Appellation d’Origine Contrôlée, un vin doit répondre à 3 valeurs fortes qui mettent à l’honneur à la fois le produit, le terroir, et la tradition.

Géographie du Côtes de Provence : un label bien délimité

L’AOC Côtes de Provence correspond à une zone géographique de production très stricte. Pour qu’un vin puisse profiter de ce label, il devra forcément être fabriqué sur l’un des 3 départements concernés par l’AOC Côtes de Provence : le Var, les Bouches du Rhône, et les Alpes Maritime. Cette AOC, reconnue en 1977, concerne alors 84 communes, et 20 100 hectares de terroir.

Géologie du Côtes de Provence : entre reliefs et mer

La géologie de l’AOC Côtes de Provence fait toute son unicité. On peut y retrouver des sols calcaires (Nord et Est), des sols cristallins (Sud et Ouest), comme on peut avoir aussi des sols volcaniques. La proximité à la fois du littoral et des reliefs offre au label AOC Côtes de Provence une grande complexité géologique.

Terroir du Côtes de Provence : une AOC aux multiples facettes

L’AOC Côtes de Provence a la particularité de concerner un milieu naturel très varié. Entre le climat méditerranéen, et la grande variété géologique de la région, le terroir permet d’obtenir des AOC Côtes de Provence très différents les uns des autres.

 

Les caractéristiques du Côtes de Provence AOC

Un Côtes de Provence AOC n’a pas un seul et unique profil œnologique. Selon la zone naturelle où se trouve le vignoble, on obtiendra des vins bien différents. Nous pouvons toutefois dresser une carte d’identité des vins Côtes de Provence AOC selon leur couleur.

Le vin rosé Côtes de Provence AOC

L’assemblage classique d’un vin rosé Côtes de Provence sera constitué de Grenache, de Cinsault et de Syrah. Ces cépages donneront un vin expressif, à la robe rose pâle. Le bouquet d’agrumes, fruits exotiques, fruits rouges et notes florales, apporte une fraîcheur acidulée avec un bon potentiel aromatique.

Il est conseillé de le servir à une température comprise entre 8 et 10 °C. Il accompagnera à merveille les plats provençaux, comme le caviar d’aubergine, la Bouillabaisse ou la ratatouille.

Le vin rouge Côtes de Provence AOC

Le vin rouge AOC Côtes de Provence est un vin à la couleur intense. Avec ses arômes de fruits frais et son bouquet rond, il se veut rafraîchissant lorsqu’il est prêt à être consommé en été. Quand il profite d’une cuvaison plus longue, il est alors dense et complexe, avec un bouquet de fruits noirs, de garrigue et d’épices.

Un vin de garde sera à déguster entre 16 et 18 °C, tandis qu’un vin prêt à consommer se révélera à une température de service comprise entre 14 et 16 °C. Il est recommandé d’accompagner un vin rouge AOC Côtes de Provence d’un plat régional, comme la daube de bœuf, ou l’osso buco.

Le vin blanc Côtes de Provence AOC

Conçu généralement avec le cépage Rolle, le vin blanc AOC Côtes de Provence est très aromatique. Avec sa robe jaune pâle, il peut aussi s’obtenir avec un assemblage de Rolle et d’Ugni blanc, de Clairette ou de Sémillon. Très frais et vif, le vin blanc AOC Côtes de Provence, offre un bouquet de fruits frais, de fleurs blanches et d’aromates.

Pour une consommation parfaite, il est conseillé de déguster le vin blanc AOC Côtes de Provence à une température de 6 à 8 °C, et de le servir avec un poisson, ou un fromage frais.

 

L’Appellation d’Origine Contrôlée assure de déguster un produit du terroir de qualité. Pour découvrir toutes les nuances d’un vin du terroir provençal, le domaine de Berne vous invite à partir à la rencontre de ses vins AOC Côtes de Provence.