Le succès du vin rosé – Château de Berne

JUSQU'À LUNDI SEULEMENT : LIVRAISON OFFERTE DÈS 69€ D'ACHAT - VALABLE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

Le succès du vin rosé

Le vin rosé connaît depuis 20 ans une réelle explosion. Phénomène jusqu’alors franco-français, il s’invite désormais à toutes les tables du monde, et devient un véritable succès à l’international. Découvrons, par le biais de chiffres issus d’une étude de 2018, l’évolution spectaculaire de la production et de la consommation de rosé dans le monde.

 

La consommation du vin rosé en France et dans le monde

En 16 ans (de 2002 à 2018), la consommation mondiale de rosé a explosé, avec une augmentation de 40 %. Parmi les plus grands pays consommateurs dans le monde, nous comptons la France (34 % de la consommation mondiale), et les États-Unis (20 % de la consommation mondiale) et l’Allemagne.

Si on note une baisse du côté de l’Allemagne (qui ne l’empêche pas de rester dans le trio de tête), de l’Italie et de l’Espagne, la consommation de vin rosé est toutefois en augmentation en Afrique du Sud, au Royaume-Uni, en Danemark, en Suède, ou encore en Norvège.

L’année 2018 est marquée par un record de consommation de vin rosé, avec une augmentation de 9 % en seulement une année. Ce niveau jamais atteint jusqu’alors correspond à 25.6 millions d’hectolitres, ce qui représente 11.2 % de la consommation globale de vin, toutes couleurs confondues.

 

La production de vin rosé dans le monde

La production mondiale de vin rosé a connu une augmentation de 31 % entre 2002 et 2018, malgré une baisse en 2017, liée aux conditions climatiques et aux mauvaises récoltes.

Atteignant là encore des chiffres records, la production de vin rosé reste pourtant inégale et fluctuante à travers le monde. Ainsi, la France reste le premier pays producteur de rosé, suivi de près par les États-Unis et l’Espagne. Ils représentent à eux 3 seulement près de 64 % de la production totale de rosé en 2018.

Face à ce palmarès, les autres pays européens ont baissé leur production, tandis que le Chili, l’Afrique du Sud, le centre et l’est de l’Europe ont vu leurs productions augmenter.

 

Les importations de vin rosé dans le monde

En matière d’importations, le vin rosé connaît là encore une augmentation record, puisque 4 bouteilles de rosé consommées sur 10 sont issues de l’importation, soit 40 % du volume total des vins rosés produits.

Parmi tous les importateurs de vin rosé, les plus importants sont la France (1/4 des importations mondiales), l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Si en volume la France est en pôle position, côté valeur, ce sont les États-Unis qui se démarquent, avec une importation de près de 500 millions d’euros (22 % de la valeur mondiale des vins rosés importés).

 

Les exportations de vin rosé dans le monde

Du côté des exportations mondiales, le vin rosé n’est pas en reste, avec une progression de 39 % entre 2002 et 2018.

Les pays exportateurs de vin rosé les plus importants sont l’Espagne, l’Italie et la France, représentant à eux seuls 75 % des exportations mondiales.

En valeur, la France (32 % des exportations) et l’Italie (20 % des exportations) sont les grands vainqueurs de l’exportation mondiale de vin rosé.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et témoignent du succès du vin rosé depuis une vingtaine d’années. Le Château de Berne vous invite à découvrir ses vins rosés de Provence, et ainsi comprendre les raisons d’un tel engouement.