Découvrez la seconde vie de la vigne et du raisin

Découvrez la seconde vie de la vigne et du raisin

À l'heure où chaque démarche de développement durable compte, le monde du vin s'engage en revalorisant un maximum de résidus issus de la vigne. Des cosmétiques au simili cuir, découvrez la seconde vie de la vigne et du raisin.

 

Le recyclage des sarments de vigne

Chaque année, la viticulture française engendre plus de 2 tonnes de sarments par hectare de vigne, notamment lors de l'épamprage. Ces petites branches, que le viticulteur coupe pour redonner de la vigueur à la plante, étaient jusqu'alors brûlées à l'air libre, générant une pollution de l'air conséquente. 

 

Des sarments au service de la viticulture

Depuis 2013, une entreprise innovante, Vitis Valorem, permet de recycler et valoriser ces sarments, en les transformant en une vaste gamme de produits pour la vigne (tuteurs, piquets, agrafes de vignes biodégradables...). Les sarments deviennent alors une matière première innovante, appelée Sarmine®, qui étend son application aux domaines des cosmétiques, de l'automobile, du bâtiment...

Chaque année, 300 hectares de sarments sont ainsi collectés en France et recyclés, réduisant considérablement l'empreinte carbone du domaine de la viticulture (-750 tonnes de CO2).

La gestion des hectares de vignes est devenue un enjeu majeur, avec un intérêt croissant pour la culture Bio et l'efficacité des produits utilisés. De la plantation des piquets à la pousse des rameaux, en passant par la méthode et le mode de taille, chaque étape est minutieusement étudiée pour garantir une qualité courante et une maturité désirée des raisins.

Le pied de vigne comme objet de design

Dans le secteur de l'artisanat, de nombreux professionnels parviennent à offrir une seconde vie au cep de vigne en le transformant en meubles, en bijoux, ou en décoration d'intérieur. Ces pièces uniques sont alors appréciées pour leur touche à la fois écologique et rustique, et permettent de contribuer à l'économie circulaire.

 

Le marc de raisin comme alternative au cuir animal

Autre déchet de la vigne, le marc de raisin est composé de tous les résidus secs que l'on récupère après l'élaboration du vin, mais aussi du jus de raisin. On y retrouve un mélange de toutes les parties solides qui constituent les grappes de raisin : pépins, peaux, rafles... 

Aujourd'hui, le marc de raisin est recyclable, et devient un cuir végétal bien plus écologique et éthique que les matières d'origine animale. 

Pour obtenir un cuir, les résidus solides des baies de raisin sont récupérés, séchés et réduis en poudre, avant d'être mélangés à des polymères et de l'huile végétale. La pâte ainsi formée est séchée, puis colorée, pouvant alors servir à la fabrication de divers objets.

À Bordeaux, la marque Zèta propose ainsi des baskets en cuir végétal. À Bayonne, la start-up Mondin a créé le matériau Nisiar, qui permet aujourd'hui de fabriquer des étuis de limonadier, ou encore des porte-bouteilles.

 

Les produits de la vigne dans les cosmétiques

La vinothérapie n'est pas vraiment un concept nouveau, et depuis longtemps, les bienfaits du raisin sont reconnus par les professionnels. Le marc de raisin est ainsi récupéré chez les producteurs de vin, afin d'en extraire les polyphénols. Cet ingrédient est reconnu pour agir en prévention de la détérioration des cellules, et lorsqu'il est appliqué sur la peau, il protège des agressions extérieures et contribue à la régénération de l'épiderme.

On retrouve alors de nombreuses crèmes, des lotions et autres sérums à base du marc de raisin issu de la production de vins. Certains créateurs sortent un peu du lot en proposant des produits innovants, comme la marque Vie.gne, qui fabrique des savons cépages. L'idée est de concevoir des savons à partir des résidus des petites grappes de raisin, mais aussi de proposer au consommateur une expérience sensorielle avec un produit aux arômes du vin. Bien sûr, pas d'odeur d'alcool ni de vin dans ces savons, mais plutôt les arômes caractéristiques de chaque cépage. Le savon Chardonnay, par exemple, dévoile des arômes de poire, de pomme et de vanille, si typiques de cette variété de raisin. 

 

Les résidus de vinification comme énergie renouvelable

Tous les résidus de la vinification, du marc de raisin aux sarments, sont également utilisés pour produire de l'énergie. Ils sont alors transformés en pellets de biomasse, en biogaz, ou encore en compost. Ces énergies renouvelables permettent alors de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et de proposer une alternative durable et écologique pour la valorisation des déchets de la vigne.

 

Des pieds de vigne aux grains de raisin, tout, ou presque, est valorisable dans la filière viticole. En donnant une seconde vie à la vigne et au raisin, des innovations prometteuses naissent chaque jour, et laissent entrevoir une dynamique écoresponsable répondant parfaitement aux enjeux actuels. En valorisant chaque élément, de la racine au futur sarment, la viticulture s'inscrit résolument dans une démarche de qualité et de durabilité, répondant aux attentes des consommateurs soucieux de préserver l'environnement.

 


Notre sélection de vins du moment

Nouveau
Vin Rosé 2023 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 78
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -36%
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
Prix régulier CHF 78Prix réduitCHF 50
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 89.70
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
CHF 120
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos