Vin pétillant

Vins effervescents : les méthodes de confection des vins pétillants

La plupart des consommateurs de vin ont une idée plus ou moins précise de la méthode de fabrication d’un vin tranquille. En revanche, concernant le vin effervescent, la technique de vinification reste plus énigmatique, et beaucoup se demandent d’où viennent ses petites bulles si rafraîchissantes. Découvrez alors la méthode de confection du vin pétillant.

 

Qu’est-ce qu’un vin pétillant ?

Avant de s’intéresser à la méthode de fabrication du vin pétillant, tentons de définir ces vins que l’on classe dans la catégorie des vins effervescents.

Les vins pétillants, par opposition aux vins tranquilles, contiennent du gaz carbonique (CO2). Celui-ci prend la forme de bulles plus ou moins grosses détectables par la langue, ou par une jolie mousse formée dans le verre lors du service.

Selon le taux de CO2 contenu dans la bouteille, on distingue 3 catégories de vins effervescents :

  • Le vin perlant : de 1 à 2 grammes de CO2 par litre ;
  • Le vin pétillant : de 2 à 4 grammes de CO2 par litre ;
  • Le vin mousseux : plus de 4 grammes de CO2 par litre.

 

Ainsi, lorsqu’on parle de vin pétillant, on fait référence à l’une des différentes catégories de vins effervescents.

 

Bon à savoir : en dessous de 1 gramme de CO2 par litre, on entre dans la catégorie des vins tranquilles.

 

Le vin effervescent, un vin qui ne se résume pas au champagne

Le vin effervescent est, à juste titre, souvent assimilé au champagne. En effet, le champagne fait partie des vins effervescents, mais il existe bien d’autres vins à bulles.

En effet, si le champagne n’est fabriqué que dans la région viticole du même nom, d’autres régions viticoles de France et du monde entier produisent des vins pétillants. On connaît alors le célèbre Asti ou le Prosecco, tout droit venus d’Italie, ou les différents crémants de France, la Clairette de Die, le Vouvray mousseux, le Cerdon…

De manière générale, chaque vin effervescent est associé à une technique de vinification particulière, et à une aire d’appellation. Ces spécificités sont alors mentionnées dans le cahier des charges du vin en question.

 

Fabrication du vin pétillant : la méthode traditionnelle

Pour fabriquer des vins effervescents, les producteurs et vignerons pratiquent ce qu’on appelle la méthode de prise de mousse. Il en existe plusieurs versions, mais la plus traditionnelle reste la méthode champenoise, applicable uniquement sur l’aire d’appellation Champagne. Les vignerons du monde entier peuvent également choisir cette méthode de fabrication traditionnelle, mais seuls les vignerons champenois ont le droit de la mentionner sur l’étiquette de la bouteille de vin.


Techniquement, la méthode traditionnelle de prise de mousse consiste à réaliser une seconde fermentation en bouteille. Ainsi, un vin tranquille subit une première fermentation alcoolique, puis l’ajout d’une liqueur de tirage assure la seconde fermentation dans la bouteille. Cette liqueur contient :

  • Des levures ;
  • Du sucre ;
  • Un adjuvant de remuage.

C’est durant cette deuxième fermentation que la transformation du sucre en alcool libère du gaz carbonique. Celui-ci reste emprisonné dans la bouteille et se répand dans le vin, formant un vin effervescent.


D’autres étapes suivent, mais nous savons désormais comment les petites bulles apparaissent dans nos délicieux vins pétillants.

 

Les autres techniques de vinification des vins effervescents

Si la méthode champenoise est la plus traditionnelle, mais aussi la plus utilisée, il existe d’autres techniques de fabrication de vin effervescent.

  • La méthode ancestrale : le vin est mis en bouteille sans attendre la fin de la première fermentation alcoolique. Elle poursuit donc son processus en bouteille, ce qui produit également du gaz carbonique, et donc des bulles ;
  • La méthode de gazéification : le vigneron procède à l’ajout de gaz dans une bouteille de vin tranquille ;
  • La méthode dioise : une technique spécifique à la fabrication de la Clairette de Die, dans la Vallée de la Drôme ;
  • La méthode russe : une technique qui doit son nom au mythique « champagne soviétique » ;
  • La méthode par transfert

 

Apprendre à lire une étiquette de bouteille de vin effervescent

Les étiquettes des bouteilles de vin pétillant ne portent pas les mêmes mentions que les étiquettes de bouteilles de vin tranquille. Cela peut être embêtant lorsqu’on souhaite choisir un vin effervescent en magasin, chez le caviste ou sur une boutique de vente de vin en ligne.

Nous avons vu ce qui différencie un vin pétillant d’un vin mousseux et d’un vin perlant, découvrons maintenant les différents taux de sucre des vins effervescents.

  • Le vin brut nature : il contient entre 0 et 3 grammes de sucre par litre ;
  • Le vin extra-brut : il contient de 0 à 6 grammes de sucre par litre ;
  • Le vin brut : il contient de 0 à 12 grammes de sucre par litre ;
  • Le vin extra-sec : il contient de 12 à 17 grammes de sucre par litre ;
  • Le vin sec : il contient de 17 à 32 grammes de sucre par litre ;
  • Le vin demi-sec : il contient de 32 à 50 grammes de sucre par litre ;
  • Le vin doux : il contient plus de 50 grammes de sucre par litre.

 

Les différents vins effervescents de France

Si la France est reconnue dans le monde entier pour ses vins rosés, vins rouges et vins blancs, elle n’est pas en reste avec les vins effervescents, et les vignerons prouvent leur savoir-faire dans plusieurs régions viticoles françaises.

Le vin effervescent de Champagne

Le champagne est incontestablement le vin pétillant le plus connu au monde, et représente pas moins d’un tiers des exportations de vins français chaque année.


Le vignoble champenois est alors réparti en 3 cépages blancs et noirs : le pinot-meunier, le pinot noir et le chardonnay.


Si la plupart des vins de champagne sont produits en assemblage de ces différents cépages, il est aussi possible de trouver des champagnes en monocépage. Ainsi, un champagne produit uniquement avec du chardonnay est appelé un « blanc de blancs ». Quant aux champagnes fabriqués à partir de cépages rouges, on les appelle des « blancs de noirs ». Les cuvées de champagne rosé sont d’ailleurs elles aussi élaborées à partir de cépages rouges.

 

Bon à savoir : le pinot noir, reconnu pour apporter de l’élégance et de l’acidité au champagne, est le seul cépage autorisé pour produire un Grand Cru champenois noir de noirs.

 

Les différents crémants de France

L’appellation crémant, contrairement au champagne, se retrouve dans de nombreux vignobles français. Elle est attribuée aux vins blancs et vins rosés effervescents fabriqués à partir de la méthode traditionnelle. Chacun des crémants a ses propres caractéristiques, tirées du cépage (pinot blanc, chardonnay, chenin blanc…)et du terroir. On distingue alors 7 crémants en France :

  • Crémant d’Alsace ;
  • Crémant de Bourgogne ;
  • Crémant de Bordeaux ;
  • Crémant de Die ;
  • Crémant du Jura ;
  • Crémant de Limoux ;
  • Crémant de Loire.

 

Les différents vins pétillants de la Vallée de la Loire

La Vallée de la Loire est particulièrement reconnue pour ses deux vins mousseux emblématiques de la région : le Vouvray et le Montlouis.


Ces deux vignobles jumeaux, situés l’un en face de l’autre, et séparés par la Loire, produisent des mousseux secs, demi-secs, moelleux et liquoreux. Ces vins frais et fruités sont élaborés à partir de chenin blanc, un cépage blanc très utilisé dans cette région de la France.

 

Les différents vins effervescents rosés de Provence

Si la Provence est connue pour ses vins rosés tranquilles, elle produit aussi de très bons vins effervescents rosés qui rencontrent un véritable succès depuis quelques années.


Le domaine de Berne propose ainsi le Berne Brut Nature, un pétillant rosé frais et festif, idéal pour un apéritif. Le Château Saint-Roux se démarque aussi avec son vin biologique pétillant rosé La Guinguette, une cuvée fraîche et dynamique à déguster à l’apéritif comme au dessert.

 

Vous connaissez désormais tous les secrets de fabrication du vin pétillant qui vous aideront à choisir une bonne bouteille. N’hésitez pas à découvrir ce que les vignerons français font de meilleur, en commençant par les vins pétillants rosés de Provence !

Onze selectie van wijnen vanaf het moment

Rosé 2020 IGP MediterraneanKIF
59,40 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties
Rosé 2020 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
63 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties
Promotie -15%
White 2016 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Normale prijs 117 €Korting99,45 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties
Nouveau produit
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Harvest
63 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties