vendange manuelle ou mécanique

Tout savoir sur les vendanges manuelles et mécaniques

Après avoir passé tout l'été sous le soleil, les raisins des vignobles français sont gorgés de sucre, et sont prêts à être ramassés. Il existe alors deux techniques : les vendanges manuelles ou les vendanges mécaniques. Zoom sur ces deux méthodes de ramassage de raisin utilisées par les vignerons.

 

Tout savoir sur la vendange manuelle

Le vin est fabriqué en France depuis des millénaires. Les viticulteurs avaient alors pour habitude de ramasser les grains de raisin à la main. Une technique qui perdure aujourd'hui, malgré l'invention de machines adaptées.

Le principe des vendanges manuelles

La vendange manuelle consiste tout simplement à récolter les grappes de raisin à la main. Le ramasseur utilise alors un sécateur pour couper la tige, avant de déposer la grappe dans un seau à vendange. Une fois plein, ce seau à vendange est déversé dans la hotte du porteur, qui va à son tour aller la vider dans une remorque. Certains vignerons exigent aussi de déposer délicatement les grappes dans une caissette, pour préserver la qualité des grains de raisin.

Cette technique de vendange à la main peut être guidée par une conviction profonde de l’œnologue, ou par quelques contraintes :

  • Pour les vins issus de macération carbonique, où la récolte des grappes entières est exigée ;
  • Pour les producteurs de vin effervescent, comme le Champagne ;
  • Pour la production de vins liquoreux nécessitant un tri très sélectif des baies.

Les avantages et inconvénients des vendanges à la main

Ce type de vendange manuelle est bien souvent un choix réfléchi du vigneron. On en retire, en effet, de nombreux avantages :

  • Un vin de qualité : le vendangeur peut sélectionner chaque grain, pour ne garder que les baies de raisin les plus qualitatives, arrivées à parfaite maturité et sans maladie. Cela présage alors un vin d'une très grande qualité et permet de fabriquer de grands crus ;
  • Une technique respectueuse de la vigne : en cueillant à la main chaque fruit, les pieds de vigne ne sont pas brutalisés, ni fragilisés. Cela se constate, entre autres, à la durée de vie d'un pied de vigne, plus longue en vendange manuelle.

Mais vendanger à la main n'est pas toujours un choix, puisque cela est imposé dans certaines régions viticoles, et cela peut aussi être une contrainte à quelques égards.

  • Du personnel difficile à recruter : les vendangeurs sont parfois difficiles à trouver, tant le travail est rude, et le code du travail impose de plus en plus de contraintes, même s'il existe un contrat saisonnier spécifique aux vendanges ;
  • Un coût très élevé : embaucher des vendangeurs est très coûteux et cela nécessite beaucoup de personnel.

 

Tout savoir sur les vendanges mécaniques

Plus moderne et plus rapide, la vendange mécanique s'impose aux viticulteurs comme une solution économique et pratique.

Le principe des vendanges mécaniques

La vendange mécanique consiste à ramasser le raisin à l'aide d'une machine à vendanger. Elle va alors passer au-dessus des rangs de vignes en les enjambant, et secouer le pied à l'aide de deux bras, pour en faire tomber les grains de raisin. Les baies tombent alors sur un tapis mobile récupérateur, où un aspirateur va éliminer les branchages, végétaux et insectes restant, pour ne garder que les fruits. Ces derniers sont alors placés dans une trémie de stockage, avant d'être transportés jusqu'au chai.

Ce tracteur viticole peut proposer différentes options, comme le tri des raisins en fonction de leur taille.

Les avantages et inconvénients de la vendange mécanique

La récolte mécanique présente à son tour des avantages non-négligeables pour les producteurs de vin qui ont l'autorisation de l'utiliser dans leurs vignobles :

  • Des vendanges rapides : pour comparaison, une machine à vendanger ramasse le raisin aussi vite que 30 vendangeurs ;
  • Des vendanges flexibles : ici, pas de code de travail ou de rythme à respecter, la machine est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ;
  • Des vendanges moins coûteuses : l'achat de la machine est vite rentabilisé et compense largement le coût de la main-d’œuvre.

Bien sûr, la récolte mécanique présente aussi des inconvénients, notamment pour le vin et le vignoble :

  • Un tri très grossier des raisins : la machine ne fait pas ou peu de tri. Elle emporte tout, les grains de qualité comme ceux malades, pas mûrs ou trop mûrs ;
  • Un pied de vigne malmené : la machine secoue les pieds de vigne, ce qui les fragilise grandement et réduit la qualité des raisins au fil des ans ;
  • Un sol asphyxié : le poids de la machine dans le vignoble écrase le sol, le tasse et l'asphyxie, ce qui détruit la vie microbienne favorable aux vignes ;
  • Une oxydation précoce : la brutalité de la machine éclate certains raisins qui, au contact de l'air, débutent le processus d'oxydation.

 

Tous les vignobles ne sont pas libres de choisir leur technique de vendanges. Et quand ils ont le choix, il est fréquent de trouver de meilleurs vins en vendanges manuelles, mais ce n'est pas systématique. Au Château de Berne, nous faisons ainsi le choix de cueillir le raisin à la main, pour préserver toutes ses qualités et protéger le terroir.


Notre sélection de vins du moment

Promo -41%
Rosé 2020 IGP MéditerranéeDu KIF
Prix régulier CHF 63Prix réduitCHF 37
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 89.70
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
CHF 120
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceUltimate Provence
CHF 116
Carton de 6 bouteilles - 75cl
Plus d'infos