Guide : savoir reconnaître un vin blanc sucré ou sec

Guide : savoir reconnaître un vin blanc sucré ou sec

Tout comme les vins rouges, les vins blancs se déclinent en plusieurs types de vin. Certains peuvent être plus sucrés, et d'autres plus secs. Il est alors intéressant de pouvoir les distinguer pour mettre des mots sur des sensations, pour définir vos goûts personnels, mais aussi pour vous assurer les meilleurs accords mets et vins. Découvrons alors comment distinguer un vin blanc sucré d'un vin blanc sec.

 

Vin blanc sec ou sucré : qu'est-ce qui fait la différence ?

La teneur en sucre n'est pas la même pour tous les vins. Cela s'explique de différentes manières, et plusieurs éléments entrent en jeu pour définir la qualité du vin.

Les différents cépages

Le premier élément qui influe directement sur le taux de sucre d'un vin blanc, c'est le cépage choisi pour la vinification. En effet, chaque variété de raisin a ses caractéristiques uniques qui permettent de donner des vins avec une robe, des arômes, ou encore une teneur en sucre différents.

Il semble logique qu'un raisin sucré donne des vins sucrés. C'est le cas, notamment, du gewurztraminer, du muscat, ou encore du riesling. À l'inverse, des cépages avec une faible teneur en sucre donnent généralement des vins secs, comme le sauvignon blanc ou le pinot gris.

Cependant, le sucre des vins blancs ne dépend pas uniquement du cépage. En effet, le taux de sucre dépend aussi essentiellement du degré de maturité du raisin. En fonction de l'ensoleillement, du terroir, de la pluie et de la méthode de viticulture, les raisins sont plus ou moins gorgés de sucre. C'est d'ailleurs ce qui explique que les régions viticoles du sud de la France produisent des vins blancs sucrés, tandis que le nord du pays est plutôt consacré aux vins secs. Vous l'aurez compris, les conditions climatiques jouent un rôle très important dans le goût du vin. 

Le moment des vendanges

Nous l'avons vu, la maturité du raisin joue un rôle crucial sur le taux de sucre d'un vin. En toute logique, plus le vigneron le laisse atteindre sa maturation complète, plus il a des chances d'être sucré. C'est d'ailleurs le but premier des vendanges tardives. À l'inverse, des vendanges précoces donnent souvent des raisins moins sucrés et plus acides, et donc des vins blancs secs.

La date des vendanges a donc une grande importance, et le vigneron n'est pas le seul décisionnaire de cet instant crucial. Chaque cépage dispose d'un calendrier de maturation, qui demande une analyse profonde du raisin pour connaître son niveau de sucre optimal. Par ailleurs, le début des vendanges est aussi réglementé par la préfecture. Une fois que l'arrêté préfectoral autorisant les récoltes est officialisé, les vignerons sont libres de ramasser leurs raisins quand bon leur semble.

La fermentation alcoolique

Le dernier élément à prendre en compte pour déterminer la quantité de sucre d'un vin blanc, c'est la technique de fermentation choisie par le vigneron. Après récolte et pressurage des baies de raisin, le jus est placé en cuve pour une fermentation. Durant ce processus, les sucres naturellement présents dans le jus vont se transformer en alcool, sous l'action des levures.

En toute logique, plus la  fermentation alcoolique sera longue, plus les sucres disparaîtront, au profit de l'alcool. Les vins avec une teneur en alcool élevée sont donc généralement des vins secs qui ont subi une longue fermentation. Les vins sucrés sont des vins issus d'un processus de fermentation écourté.

La sucrosité d'un vin peut aussi dépendre du contenant dans lequel le vin va évoluer. Par exemple, dans un fût de chêne, le vin va développer des arômes qui vont amplifier la sucrosité du vin. Enfin, les vins doux peuvent aussi faire l'objet d'un ajout de moût de raisin en cours de fermentation, afin de le sucrer davantage.

Bien sûr, d'autres éléments entrent en compte, comme la pourriture noble, qui augmente la teneur en sucre, le millésime, ou l'assemblage de différents cépages.

 

Vin blanc sucré ou sec, comment savoir ?

En bouche, il est très facile de distinguer les vins moelleux des vins secs, ou encore des vins liquoreux. Mais devant les dizaines de bouteilles de vin de votre caviste ou de votre rayon vin du supermarché, la distinction n'est pas si simple. Plusieurs éléments peuvent alors vous aider à choisir.

L'étiquette de la bouteille de vin

Il est très rare de trouver le taux de sucre résiduel d'un vin blanc sur l'étiquette de la bouteille. En revanche, de plus en plus de vignerons font le choix d'informer les amateurs de vin sur les qualités de leurs vins, notamment pour faire les meilleurs accords mets et vins. Ainsi, certaines mentions vous donnent une indication précise de la concentration en sucres d'un vin :

  • "vin blanc sec" : 4 grammes de sucre par litre maximum ;
  • "vin blanc demi-sec" : entre 4 et 12 grammes par litre de vin blanc ;
  • "vin blanc moelleux" : de 12 à 45 grammes de sucre par litre ;
  • "vin liquoreux" : plus de 45 grammes par litre de vin.

La couleur du vin

Certes, il n'est pas toujours facile de distinguer la couleur de la robe d'un vin à travers une bouteille. Pourtant, cette information peut vous guider dans le choix de vos vins blancs. En effet, les vins blancs moelleux, à la forte teneur en sucre, ont une robe très jaune et très foncée par rapport aux vins blancs secs. Ces derniers sont jaune pâle avec des reflets verts.

 

Exemples de vins blancs secs et sucrés

Si vous n'arrivez pas à vous fier à la couleur de la robe, ou que vous ne vous rappelez pas des différents taux de sucre, quelques valeurs sûres sont à connaître.

Parmi les vins blancs sucrés les plus réputés, vous pouvez donc vous tourner vers différentes cuvées :

  • Sauternes (Bordeaux) ;
  • Riesling (Allemagne ou Alsace) ;
  • Moscato d'Asti (Italie) ;
  • Muscat de Beaumes-de-Venise (Rhône) ;
  • Coteaux du Layon (Loire)...

Du côté des vins blancs secs, certaines valeurs sûres ne vous feront jamais défaut :

  • Chablis (Bourgogne) ;
  • Pinot gris (Alsace) ;
  • Pouilly-Fumé (Loire) ;
  • Chardonnay (Bourgogne) ;
  • Sancerre (Loire) ;
  • Vermentino (Italie)...

Vous remarquerez, comme nous l'avons expliqué, que les vins sucrés sont généralement issus de régions viticoles ensoleillées, tandis que les vins doux et secs viennent plutôt des régions plus fraîches. On remarque surtout que la France se démarque par sa grande variété de vins blancs, comme c'est le cas aussi avec les vins rouges et les vins rosés.

 

Le vin blanc n'a pas un caractère unique et il se décline en plusieurs types de vins. Vous savez désormais distinguer un vin blanc sucré d'un vin blanc sec, il ne vous reste plus qu'à vous entraîner et déguster pour savoir quelles sont vos préférences.

 

 

 


Notre sélection de vins du moment

Nouveau
Vin Rosé 2023 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 78
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -36%
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
Prix régulier CHF 78Prix réduitCHF 50
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 89.70
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
CHF 120
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos