9 erreurs à ne pas faire avec le vin

9 erreurs à ne pas faire avec le vin

Le vin est un produit vivant qui nécessite une attention particulière. Alors, que l'on soit amateur averti, ou novice en la matière, il faut adopter les bons gestes, pour s'assurer de profiter pleinement d'une bonne bouteille de vin. Voyons alors quelles sont les 9 erreurs à éviter avec le vin.

 

Stocker ses bouteilles de vin dans de mauvaises conditions

On pourrait croire qu'une fois dans sa bouteille en verre, le vin est protégé de l'environnement extérieur. Pourtant, celui-ci continue d'évoluer, et il reste particulièrement sensible à différents éléments :

  • La lumière : le vin n'aime pas la lumière directe, car elle va accélérer le processus d'oxydation du vin ;
  • Les odeurs : le vin, à travers le bouchon en liège, peut s'imprégner des odeurs fortes environnantes ;
  • Les variations de température : comme la lumière, une température fluctuante aura un impact sur l'oxydation du vin ;
  • Les vibrations : de petites vibrations autour du vin peuvent générer des réactions chimiques qui vont influencer le processus du vieillissement du vin.

Ainsi, il est conseillé de conserver les bouteilles de vins blancs, vins rouges, et vins rosés à l'abri de ces éléments. L'idéal est d'opter pour une cave à vin.

 

Servir systématiquement du vin rouge avec le fromage

Servir de bons vins rouges avec du fromage n'est pas véritablement une erreur, mais d'autres accords mets et vins seraient plus appropriés. En effet, l'acidité et les tanins contenus dans le vin rouge ne sont pas les meilleurs amis des produits laitiers, et finalement, rares sont les vins rouges qui se marient parfaitement avec les fromages.

Mieux vaut opter pour un bon vin blanc, qui fera des merveilles avec vos fromages légers, comme avec les fromages de caractère. Et pourquoi ne pas tenter un vin rosé pour accompagner votre plateau de fromages ?

 

Servir le Champagne dans une coupe

Certes, la forme sensuelle de la coupe de Champagne, dessinée sur le sein de Madame de Maintenon, est très élégante pour servir un vin pétillant, mais il faut reconnaître que ce n'est pas l'idéal pour le mettre en valeur. En effet, la coupe, avec son ouverture très large et sa faible profondeur, écrase le vin et disperse les bulles.

Mais la flûte de champagne n'est pas non plus la solution idéale, car l'effet inverse de produit, et les arômes n'ont pas assez d'espace pour s'exprimer.
Choisissez alors de servir du Champagne dans un verre en tulipe, pour profiter de l'ouverture serrée et du contenant large.

 

Servir un vin rouge à température ambiante

De manière générale, les amateurs de vin savent que le vin rouge ne se boit pas frais, comme un vin blanc ou un vin rosé. Mais la température de service d'un vin rouge n'est pas non plus aussi élevée que la température de votre domicile.

Alors, pour profiter pleinement des arômes du vin rouge, mieux vaut le maintenir à une température idéale comprise entre 14 et 18 °C selon le type de vin rouge. Une mauvaise température, chaude ou froide, risquerait alors d'alourdir les tanins du vin, et amoindrir la puissance des arômes.

 

Toujours carafer un vin rouge

Bien souvent, le vin rouge a besoin de s'aérer pour s'ouvrir, et libérer complètement ses arômes. Il est alors intéressant de le mettre en carafe quelques heures avant le servir, pour lui laisser le temps de s'exprimer. Mais ce n'est pas une règle absolue, et les vieux vins ne sont pas concernés par cette technique.

En effet, les grands crus de vins rouges aptes au vieillissement ont largement eu le temps de s'aérer en cave, via la porosité du bouchon de liège. Inutile alors de les carafer pour qu'il s'ouvre. En revanche, il peut être intéressant de le passer en carafe pour permettre aux résidus de se poser au fond, et éviter ainsi le dépôt au fond du verre à vin.

 

Penser qu'un vin bio est forcément plus sain

L'alimentation biologique utilise des techniques de culture et de production qui laissent supposer que le produit est plus sain, sans pesticide ni désherbant. Dans le monde du vin, la nuance est plus grande, car le vigneron en agriculture biologique n'est pas autorisé à utiliser certains produits phytosanitaires de synthèse, mais il a parfaitement le droit d'avoir recours à tous ceux qui sont encore autorisés par le cahier des charges.

Ainsi, les vins bio ne sont pas exempts de produits chimiques, et il est discutable d'affirmer que les vins bio sont plus sains que les vins conventionnels.

 

Servir systématiquement un vin liquoreux ou un vin moelleux en dessert

Qui dit dessert, dit sucre. Alors, instinctivement, beaucoup de consommateurs sont tentés de servir des vins moelleux et liquoreux pour accompagner le dessert. Pourtant, ajouter du sucre à un plat déjà sucré et gras ne peut que surcharger les papilles, au risque de rendre le tout très écœurant.

Mieux vaut alors terminer le repas sur des notes plus douces, avec des vins blancs secs ou des vins rosés bien frais, voire un vin pétillant ou un vin rouge léger et fruité.

Les vins sucrés sont à privilégier à l'apéritif, ou avec des plats à base de produits de la mer.

 

Ne faire confiance qu'aux appellations prestigieuses

Il faut le reconnaître, les vins d'appellations reconnues sont des valeurs sûres, notamment pour les novices qui ont peur de se tromper. En revanche, cela ne veut pas dire que les autres vins sont mauvais. Bien au contraire, on peut être surpris de découvrir de très bonnes bouteilles de vin de pays, ou de petits producteurs indépendants.

Sachez que l'appellation est un titre attribué aux vignerons qui en font la demande. Beaucoup de vignobles ne font pas cette démarche, alors qu'ils produisent du vin de très grande qualité.

 

Ne pas stocker les bouteilles de vin à l'horizontale

Avez-vous déjà remarqué que les bons cavistes entreposent leurs bouteilles de vin à l'horizontale ? Pas très pratique pour lire l'étiquette, mais essentiel pour la préservation des qualités du vin. En effet, en stockant les bouteilles à l'horizontale, le vin est au contact permanent du bouchon de liège, qui ne dessèche pas et limite alors l'oxygénation du vin.

Évitez, alors, de stocker vos bouteilles à la verticale, sauf si vous comptez les ouvrir rapidement.

 

La réussite d'une dégustation de vin ne se limite pas à l'étape où l'on prend le vin en bouche. De nombreux critères assurent le succès d'un tel exercice. Vous connaissez désormais les 9 petites erreurs à éviter pour profiter d'un bon vin.


Notre sélection de vins du moment

Épuisé
Rosé 2020 IGP MéditerranéeDu KIF
CHF 60
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 89.70
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
CHF 120
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Nouveau Produit
Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 78
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos