couleur vin rosé

Vin rosé : d'où provient la couleur du vin rosé ?

On assimile souvent la couleur du vin rouge au raisin rouge, et la couleur du vin blanc au raisin blanc. Mais qu’en est-il du vin rosé ? Ôtez-vous de l’esprit qu’il est le savant mélange de vin rouge et de vin blanc, car sa fabrication est bien plus complexe que cela, et la couleur du vin rosé couve bien des secrets.

 

L’origine de la couleur rose du vin rosé

La couleur des vins rosés provient tout simplement des pigments rouges contenus dans la peau des raisins noirs utilisés pour la vinification. En revanche, l’intensité de la couleur, qui varie d’une bouteille à une autre, dépend surtout de la méthode de fabrication du vin rosé.

Le vin rosé clair : un vin rosé de pressurage direct

Plus la peau du raisin noir est en contact avec le moût, plus le vin se teinte d’une couleur intense. La technique de vinification par pressurage direct est alors la méthode qui permet d’obtenir un vin rosé clair, car les pigments du raisin n’ont que très peu de temps pour imprégner le jus de raisin.

En effet, le raisin est immédiatement pressé, sans étape de macération. Et bien que le pressurage soit lent, il est insuffisant pour colorer intensément le moût.

Les vins rosés de pressurage direct sont donc très clairs, frais et fruités, et doivent se boire jeunes.

Le vin rosé foncé : un vin rosé de saignée

À l’inverse, la saignée est une méthode utilisée par les vignerons pour fabriquer du vin rosé qui permet d’obtenir des vins rosés très colorés. Elle consiste à prélever le jus d’une cuve en macération destinée à la vinification en rouge avant la fin de la fermentation. Ainsi, quelques heures après la mise en cuve, le vin de saignée est prélevé, puis assoupli par la fermentation malolactique, pour donner un vin rosé à la robe plus soutenue et au caractère plus tannique que par pressurage direct.

 

La palette de robes du vin rosé

Le vin rosé, selon sa technique de fabrication, peut prendre une multitude de nuances de couleurs, des plus pâles au plus soutenues (comme le clairet bordelais). Certains œnologues affirment en compter plus de 140 nuances. On a alors des couleurs de rosé qui se rapportent à différents éléments :

  • Les fruits (framboise, cerise, melon, litchi, abricot…) ;
  • Les arbres (prunus) ;
  • Les fleurs (pivoine, pétale de rose, œil de perdrix…) ;
  • Les animaux (saumon)…

Mais on trouve aussi d’autres couleurs plus originales, comme la pelure d’oignon.

 

Le vin rosé pâle : la grande tendance

Il y a une petite décennie, la plupart des vins rosés présentaient une robe bien plus intense qu’aujourd’hui. Au fil du temps, les rosés sont de plus en plus clairs et les vignerons utilisent de plus en plus la technique de pressurage direct, dans le but de répondre aux exigences des consommateurs, qui associent la qualité du vin à la pâleur de sa robe.

Les vins rosés de Provence tirent alors leur épingle du jeu, grâce à leur robe pâle, leur fraîcheur et leurs arômes fruités.

 

Bon à savoir : si la majorité des vins rosés sont fabriqués à partir de cépages noirs, certaines appellations procèdent à l’assemblage de cépages noirs et blancs vinifiés ensemble.

 

La robe d’un vin rosé : un indicateur de premier choix

Si la bouteille de vin est transparente, c’est pour laisser le loisir à l’acheteur d’évaluer la couleur rosé de la robe, car celle-ci peut en dire long sur les caractéristiques du vin rosé.

Déterminer l’âge du vin selon sa couleur

De manière générale, un vin rouge prend des teintes grenat en vieillissant, et le vin blanc fonce avec le temps. Si la couleur du vin est alors un bon indicateur pour évaluer l’âge d’un vin rouge ou blanc, il en est de même pour le vin rosé. Un vin rosé intense présage d’un bon potentiel de garde, tandis qu’un vin rosé clair est un vin à boire jeune.

Connaître l’origine du vin selon sa robe

Bien que cette règle ne soit pas universelle, on peut souvent déterminer l’origine géographique du vignoble selon la couleur du vin rosé. C’est plutôt le terroir et le cépage utilisé qui vont nous guider vers la région viticole d’un rosé. Ainsi, un rosé du Sud-Ouest est souvent d’un rose intense et fruité, tandis que le vin rosé de Provence a plutôt une robe pâle, avec des arômes de fleur et de fruits.

Estimer le goût d’un vin rosé selon sa couleur

Bien souvent, un vin rosé pâle présente une plus forte acidité qu’un rosé coloré. De la même manière, il sera moins gras, moins sucré et moins tannique. Autant de caractéristiques qui s’expliquent surtout par la spécificité des cépages utilisés.

 

Fidèle aux traditions de vinification provençales, le domaine de Berne fabrique un vin rosé de Provence à la jolie robe pâle et aux douces saveurs fruitées. Faites l’expérience du terroir en venant déguster l’un de nos vins de Provence d’exception.

Onze selectie van wijnen vanaf het moment

Rosé 2020 IGP MediterraneanKIF
59,40 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties
Rosé 2020 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
63 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties
Promotie -15%
White 2016 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
Normale prijs 117 €Korting99,45 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties
Nouveau produit
Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Harvest
63 €
Karton van 6 flessen - 75 Cl
Meer informaties