vigne biologique

Tout savoir sur l'entretien des vignes biologiques

Branche de l'agriculture à part entière, la viticulture nécessite une attention particulière, plus encore lorsqu'il s'agit de viticulture biologique. Toutes les étapes sont alors suivies dans un ordre précis, et le viticulteur s'engage à respecter de près le cahier des charges de l'agriculture biologique. Vous êtes curieux d'en apprendre davantage sur l'entretien des vignes biologiques ? On vous emmène dans nos vignobles !

 

Viticulture bio : les différentes étapes pour entretenir le sol

Si les vignobles produisent de si bons raisins, et que ces mêmes raisins permettent de produire de si bons vins, c'est en grande partie grâce aux sols. Faisant partie du terroir, au même titre que le climat ou les cépages, le sol est un acteur majeur dans la viticulture. Il faut donc l'entretenir régulièrement pour protéger la vigne des maladies et des parasites. Que ce soit pour produire des vins biologiques, des vins naturels ou des vins biodynamiques, l'entretien des sols se fait en plusieurs étapes.

Praliner les racines des vignes

Le pralin est un mélange de bouse de vache, d'argile et d'eau, que les viticulteurs bio appliquer sur le pied des vignes avant l'arrivée de l'hiver. L'objectif est de protéger le cep du froid pendant le repos de la vigne. Le pralinage des racines permet alors de conserver une température suffisante dans les sarments, pour que la sève, riche en nutriments, continue de circuler jusqu'aux bourgeons.

Arracher certains pieds de vigne bio

Dans certains cas, il peut arriver que le porte-greffe ou le cépage cultivé sur une parcelle ne soit pas adapté au terroir. Le rendement n'est alors pas au rendez-vous, et le viticulteur se voit dans l'obligation de procéder à l'arrache de ces pieds de vigne, qui seront ensuite brûlés, pour éviter que des nuisibles ne se propagent. Cette technique est à appliquer avec précaution, car elle a tendance à traumatiser les sols. 

Désherber autour des pieds de vigne

La viticulture biologique est un mode de production qui n'a jamais recours aux produits chimiques ou produits de synthèse, le producteur doit donc utiliser des méthodes douces pour assurer la croissance de ses vignes. L'enherbement fait partie des techniques incontournables. Cela consiste à enlever l'herbe qui pousse entre les pieds de vigne, afin qu'elle ne fasse pas concurrence à la plante en la privant des nutriments présents dans le sol.

L'utilisation de brosses inter-cep permet alors de protéger le sol de l'érosion que pourrait engendrer le désherbage.

Fertiliser le sol avec des engrais verts

Les engrais verts, ce sont toutes les plantes cultivées dans l'unique but de nourrir et fertiliser le sol. Ils sont alors placés aux pieds des ceps, et partagent avec la vigne tous leurs bons nutriments.

L'engrais vert a l'avantage d'avoir des racines qui vont faciliter le travail du sol et d'améliorer la pénétration de l'air et de l'eau. Mais il permet aussi, après les vendanges, de prendre le relais des vignes lorsqu'elles sont en repos. Durant tout l'hiver, le vignoble bio sommeille, pendant que les engrais verts enrichissent le sol et stockent de bons nutriments en attendant le printemps.

Placer une couverture végétale au pied des vignes

De la même manière que nous aimons nous couvrir avec une couette bien chaude l'hiver, la vigne apprécie de garder les pieds au chaud. Les couvertures végétales jouent alors le rôle de protection contre le froid et le gel, mais elles ont aussi l'avantage de protéger le sol de la dessication. Dans la culture biologique de la vigne, les couvertures végétales sont tout simplement composées de paille, un élément très efficace pour contrer la fraîcheur hivernale et les gelées.

Au printemps, pour réveiller doucement le sol et les vignes, le viticulteur remplace la paille par du fumier.

Se faire aider par des moutons

La viticulture biologique a pour ambition de laisser la nature et la biodiversité s'exprimer. Alors quoi de plus naturel que de demander de l'aide aux animaux pour préserver la qualité des vignes ? La moutondeuse fait partie des techniques d'éco-pâturage, ou écopastoralisme, qui permettent d'entretenir les espaces par des animaux herbivores.

Dans les vignes en agriculture biologique, les moutons viennent alors paître les herbes et feuillages qui pourraient nuire à la bonne croissance des vignes. Cette technique demande toutefois une attention particulière, car le mouton ne fait pas vraiment de distinction entre ce qu'il a le droit de manger ou non. Il faut donc éviter la période de floraison, car l'animal risquerait de faire tomber les bourgeons, ou de tout simplement les manger.

 

Toutes ces techniques ont pour but principal d'éviter l'utilisation de produits phytosanitaires. Selon les régions viticoles, les producteurs appliquent alors des méthodes variées sur toute la surface de vigne, allant du pesticide naturel à la bouillie bordelaise (fongicide naturel).

 

Les autres techniques d'entretien des sols pour la production de vin bio

Pour respecter à la lettre le cahier des charges imposé par l'Union européenne, et qui réglemente l'obtention du label AB, d'autres techniques sont recommandées pour prendre soin d'une vigne bio.

  • Les vendanges en vert : certaines appellations imposent un rendement maximum par hectares de vignes. Alors, pour limiter le rendement de la vigne en bio, le professionnel peut procéder à des vendanges en vert. Pour cela, lors de la floraison, il réduit le nombre de bourgeons et conservent les plus beaux et les plus prometteurs ;
  • La taille des vignes en agriculture bio : la taille de la vigne bio peut stresser la plante. Pour limiter au maximum ce stress, et les maladies qu'il peut engendrer, il faut alors choisir le moment parfait pour tailler les sarments. Il faut alors attendre le début du printemps, quand le temps se réchauffe et que la sève remonte doucement le long des sarments ;
  • Le rognage des vignes : pour que les raisins se gorgent de soleil et de sucre, il faut pouvoir leur offrir une bonne exposition au soleil. Rogner le haut des vignes permet alors d'aérer le cep et d'exposer les baies au soleil. Le but est de ne tailler que les extrémités hautes, afin que le feuillage continue de faire de l'ombre au pied de la vigne.

 

Beaucoup plus rigoureuse que la viticulture conventionnelle, la viticulture biologique est aussi plus respectueuse et à l'écoute de la nature. C'est ce qui lui permet d'exprimer pleinement la richesse du terroir, au travers de vins d'exception comme nous en produisons au domaine de Berne.


Notre sélection de vins du moment

Nouveau
Vin Rosé 2023 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 79
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Promo -34%
Vin Rosé 2022 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
Prix régulier CHF 79Prix réduitCHF 52
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Épuisé
Vin Rosé 2021 AOP Côtes de ProvenceGrande Récolte
CHF 89.70
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos
Exclu web
Vin Blanc 2017 AOP Côtes de ProvenceChâteau de Berne Grande Cuvée
CHF 120
Carton de 6 bouteilles - 75 cl
Plus d'infos